Archives 1er semestre 2014

Teresita Fernández, En haut comme en bas

MASS MoCA, North Adams (USA)

24.05.2014 - 05.04.2015

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


Démontrant la capacité remarquable de l’artiste à transformer des matériaux et leur architecture environnante en une expérience perceptive immersive, l’exposition de Teresita Fernández As Above So Below (En haut comme en bas) associe le graphite et l’or pour créer une série d’installations interconnectées dont l’ampleur des variations, de l’intime à l’immense, de la miniature au panoramique. L’exposition présente uniquement des œuvres inédites de l’artiste et constitue sa plus grande exposition monographique à ce jour.













Exposition du 24 mai 2014 au 5 avril 2015.

Massachuetts Museum of Contemporary Art, 1040 MASS MoCA Way, North Adams, MA 01247. Tél. 413 662 2111. Ouverture tous les jours de 11h à 17h sauf le mardi.

 











Teresita Fernández, Golden (Obsidian Sea), 2014. Gold chroming and India ink on wood panel, 80 x 64 inches.


La seconde œuvre, Sfumato (Epic), se compose de 40 000 petites pierres brutes de graphite extrait à la main, installées comme un sentier cosmique propagé sur les murs des galeries centrales du musée. Dans son intégralité, Epic fonctionne comme une constellation. De près, les pièces de graphite isolées deviennent des paysages miniaturisés autonomes.

Dans la troisième installation, Lunar (Theater), 2014 - dont le titre provient d’une phrase de la poète Susan Howe, The Sea is a Theater - un espace de 75 m² est investi par une mer virtuelle de petites perles de verre déposées sur une surface d’or hautement réfléchissante. Cette surface dorée, alternativement exposée et obscurcie par les perles, fait allusion à l’attraction magnétique des corps célestes au-dessus de la marée. Expérimentée comme un phénomène événementiel du paysage, l’œuvre avec son titre fait allusion à la qualité cinématique et théâtrale du regard et à son inscription dans le paysage.

Des dessins à l’encre indienne sur des panneaux recouverts d’or issue de la plus récente série de Teresita Fernández, Golden, sont accrochés sur le pourtour des interventions architecturales intenses de l’artiste.

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Teresita Fernández, En haut comme en bas, MASS MoCA, North Adams Teresita Fernández Teresita Fernández

Décrivant un univers en équilibre, l’expression « en haut comme en bas » provient de l’ancienne tradition hermétique propre à l’alchimie, où chaque action survenant à un niveau de réalité est en corrélation avec toutes les autres. Interférant avec les salles de plein pied imposantes et lumineuses du MASS MoCA, les trois nouvelles œuvres monumentales paysagées de Teresita Fernández, Black Sun, Sfumato (Epic) et Lunar (Theater) incarnent cette expression et sont unies dans l’exploration minutieusement détaillée de deux minéraux essentiels dans l’exposition : le graphite et l’or.

Avec Black Sun (Soleil noir), Teresita Fernández transforme la galerie à trois niveaux du MASS MoCA avec des milliers de tubes suspendus translucides qui oscillent de la couleur de l’ambre au noir intégral, évoquant les effets atmosphériques des avions et leur éclatante couverture nuageuse vue du dessous et le paysage topographique observé depuis un balcon.