Archives 1er semestre 2015

Sous les nuages: De la paranoia au sublime digital

Serralves Museum of Contemporary Art, Porto (Portugal)

20.06.2015 - 20.09.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


Depuis la seconde moitié du 20e siècle, nous avons vécu dans l'ombre de deux nuages: le nuage champignon de la bombe atomique, et maintenant le «nuage» des réseaux d'information. Comment la métaphore de la paranoïa d’après-guerre est-elle devenue la métaphore utopique pour le monde interconnecté d'aujourd'hui? Sous les nuages ​​confronte les effets interdépendants de ces deux nuages qui affectent la vie et le travail, les loisirs et l'amour, les images, les corps et les esprits. Si le nuage champignon représentait l'anéantissement potentiel de la civilisation humaine, le «nuage» est la représentation diaphane du réseau Internet et des conditions d'informations saturées dans lesquels nous vivons de plus en plus. Nous sommes assaillis par les effets et les affects du nuage; les données nous submergent de besoins, de demandes et de sensations. Les informations flottant dans le nuage où les données sont de plus en plus stockées et contrôlées remplacent la menace invisible de rayonnement, se déplaçant à travers des moyens encore omniprésents apparemment invisibles. L'image singulière du nuage invisible encore flottant au-dessus de nous, est partout, depuis les abstractions du système financier au caractère de plus en plus médiatisé de nos relations sociales, au rôle des algorithmes, et aux notions de goût et de partage. Dans ces nuages ​​ineffables se trouve la nature fantasmagorique de notre sublime contemporain.

































English




Exposition du 20 juin au 20 septembre 2015. Serralves Museum of Contemporary Art, Rua D. João de Castro, 210 - 4150-417 Porto (Portugal). Tél.: +351 22 615 6584. Ouverture du mardi au vendredi de 10h à 17h, samedi, dimanche et jours fériés, de 10h à 20h.



















 





 











Sous les nuages: De la paranoia au sublime digital

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Les technologies de l'information de l'ère nucléaire ont maintenant évolué pour tenir dans la paume de la main; nous ne sommes plus simplement en train de regarder des images, nous les touchons maintenant, les faisons défiler et glisser. Où est la frontière entre l’individu et son ombre de données, entre l'information, la mémoire et la connaissance? Les effets biologiques, économiques et politiques de la vie sous les nuages ​​ont pris la forme de nouvelles relations entre les données et le matériel, les écrans, les images, les choses, et la nature changeante du sexe et du travail. Alors que les formes antérieures de technologie ont infléchi l’art qui cherchait à atténuer les effets de changement rapide - à la fois sur la perception et la société - un grand nombre de pratiques artistiques d'aujourd'hui affrontent les interfaces innombrables et les réseaux décentralisés qui continuent de façonner et transformer la vie quotidienne, formant de nouvelles connexions évolutives entre des bits et des atomes.


L'exposition sera accompagnée d'un livre entièrement illustré avec un essai du commissaire João Ribas et des contributions de Enrico Baj et Sergio Dangelo, Thomas Hirschhorn, Sean Landers, Metahaven, Frances Stark, Hito Steyerl, Seth Price et Stan VanDerBeek.


L’exposition Sous les nuages ​​est organisée par João Ribas, directeur adjoint et conservateur en chef du Serralves Museum of Contemporary Art.











Nuclear bomb explosion, Baker test, Bikini, 25 July 1946.




Nuclear bomb explosion, Baker test, Bikini, 25 July 1946.