Archives 1er semestre 2015

Sarah Sze

Victoria Miro, Londres (R.U.)

30.01 - 28.03.2015

Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse art-agenda


Victoria Miro annonce avec plaisir une exposition de Sarah Sze, qui s’étendra sur ses trois espaces. Ce est la troisième exposition personnelle de l'artiste avec la galerie et sa première présentation en Europe depuis qu’elle a représenté les États-Unis à la Biennale de Venise en 2013.






















English




Exposition du 30 janvier au 14 mars 2015. Victoria Miro Mayfair, 14 St George Street – London W1S 1FH (R.U.).

Exposition du 30 janvier au 28 mars 2015. Victoria Miro, 18 Wharf Road – London N1 7RW (R.U.).







 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Sarah Sze, Victoria Miro, Londres

Dans les galeries de Wharf Road l'exposition présentera trois installations - une à chaque étage - que l'artiste a conçues comme une série d’expériences diverses qui explorent la construction et la mesure de l'espace, la masse, le temps et le volume grâce à l'utilisation de matériaux. Chacune détourne le sens de l'échelle, de la gravité, chez le visiteur. Des objets courants comme des rochers, des journaux et des meubles mutent de quelque chose de connu à quelque chose d'étranger, fragile, remanié et entièrement transformé.


Pour la galerie Mayfair, Sarah Sze a créé un ensemble de petites sculptures spécialement pour l'espace, chacune agissant comme un modèle discret servant à marquer son propre emplacement temporaire à un moment composé précisément. Les sculptures, conçues comme des modèles d’événements capricieux, mettent en évidence la tension entre l'effort pour pister, disséquer et comprendre l'information, et la mesure inévitable de la futilité de cet effort.


Sarah Sze a été artiste en résidence à l'au Fabric Workshop and Museum de Philadelphie en 2013-2014. Les installations présentées dans les galeries de Wharf Road, réalisées en collaboration avec The Fabric Workshop and Museum, ont été re-conçues et reconfigurées spécialement pour l'exposition de Londres.

Sarah Sze est née à Boston en 1969 et vit et travaille à New York. Elle a obtenu un baccalauréat ès arts de l'Université de Yale en 1991 et une maîtrise de l'École des arts visuels en 1997. Lauréate du MacArthur Fellow Award, elle est connue pour ses installations à grande échelle qui pénètrent les murs, se suspendent au plafond, s’enfouissent dans le sol et se propagent à travers les musées. Sarah Sze a étudié la peinture et l'architecture, et recoupé ces disciplines pour arriver à la sculpture, où son intérêt formel pour la lumière, l'air et le mouvement va de pair avec une compréhension intuitive de la composition, de la couleur et de la texture.


Le corpus de travail de Sarah Sze aborde des questions sur la fragilité du comportement humain, le désir de modéliser des systèmes complexes et l'impermanence de la valeur et de la mémoire. Pour explorer ces idées, elle utilise des myriades d’objets du quotidien dans ses installations. Présentés comme des traces du comportement humain, ces éléments, libérés de leur usage commun, acquièrent une certaine vitalité et ambition. Les assemblages de ces objets deviennent des systèmes capables de se renouveler, de croître ou de dépérir, ou dépositaires de la mémoire et de la valeur. Son travail affecte un nouveau sens à l'objet tout en questionnant le process d'attribuer une valeur à tout matériau – fait-main ou industriel.




Sarah Sze, Untitled (Days) (detail), 2013–2015. Mixed media, photographs printed on paper, rocks, clay, wood, lamps, extension cords, fabric, tape. Dimensions variable. Courtesy the artist and Victoria Miro, London. © Sarah Sze.

Sarah Sze, Untitled (Days) (detail), 2013–2015. Mixed media, photographs printed on paper, rocks, clay, wood, lamps, extension cords, fabric, tape. Dimensions variable. Courtesy the artist and Victoria Miro, London. © Sarah Sze.