Archives 1er semestre 2014

Pinar Yoldas, Un écosystème de l’excès

Ernst Schering Foundation, Berlin (Allemagne)

24.01 - 04.05.2014


Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse Art agenda


Avec An Ecosystem of Excess, l'artiste turque Pinar Yoldas crée un écosystème post-humain avec des organismes hypothétiques et leur environnement imaginé. Le Great Pacific Garbage Patch, un tourbillon d'ordures composé de plusieurs millions de tonnes de déchets en plastique dans le Pacifique Nord de la taille de l'Europe centrale, est le site auquel Yolda porte son intérêt et le lieu de naissance des espèces de l'excès.





















Pinar Yoldas, Un écosystème de l’excès, Ernst Schering Foundation, Berlin

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 24 janvier au 4 mai 2014. Ernst Schering Foundation, Unter den Linden 32-34 – 10117 Berlin (Allemagne). Ouverture le lundi et du mercredi au samedi de 12h à 19h. Entrée libre.





Pinar Yoldas, Stomaximus: plastivore digestive organ, 2013. Polymer clay, silicone, glass, 70 cm high, 19 cm diameter. © Pinar Yoldas.

Selon la théorie de la « soupe primordiale », la vie sur terre a commencé il y a quatre milliards d'années dans les océans, lorsque la matière inorganique s’est transformée en molécules organiques. Aujourd'hui, les océans sont devenus une soupe de plastique.


Voyant cela comme un site d'échange entre la matière organique et synthétique, une fusion entre nature et culture, Pinar Yoldas se demande quelles formes de vie pourraient sortir de la boue primitive des océans d'aujourd'hui. Sa réponse: Un écosystème de l'excédent - une nouvelle taxonomie biologique des espèces de l’excès!






Pinar Yoldas, Stomaximus: plastivore digestive organ, 2013. Polymer clay, silicone, glass, 70 cm high, 19 cm diameter. © Pinar Yoldas.