Archives 1er semestre 2022

Mathieu Kleyebe Abonnenc, Gods Moving in Places - The Day Reader

Ifa-Galerie Berlin (Allemagne)

25.03 - 29.05.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le travail de Mathieu Kleyebe Abonnenc mêle son histoire personnelle à l'histoire collective des Guyanes, profondément enracinée dans les forêts du bassin amazonien. Il déchiffre ce paysage comme une archive, marquée par l'exploration, l'exploitation, la rupture et la perte. Depuis de nombreuses années, les recherches d'Abonnenc portent sur l’écriture de l'auteur guyanais Wilson Harris (1921-2018), dont la vision écologique et décoloniale offre la vision à travers laquelle les œuvres de l'exposition sont élargies et reconfigurées. Dans ses écrits, Harris établit un lien entre la psyché et le paysage, puisant dans une cosmologie amérindienne fondée sur l'interdépendance de tous les êtres, lieux et temps. Vue sous cet angle, la forêt tropicale devient un royaume de possibilités infinies pour remodeler une psyché postcoloniale. Les paysages évoqués dans les films, dessins, sculptures et photographies de l'exposition incarnent ce potentiel et sont ainsi un terrain fertile pour des passés et des futurs imaginables. Le vaste plancher en bois brûlé, An Outpost of Progress (2008/2022), fait référence à la technique agricole ancestrale de l'agriculture sur brûlis appelée abbatis, dans laquelle de petites sections de forêt sont brûlées afin de fertiliser le sol et permettre la plantation de cultures comme le manioc. Cette installation forme la base d'un maillage complexe de recherche, de faits, de narration et d'expérience sensuelle, visant à habiter de manière productive l'espace du traumatisme colonial. Les œuvres filmiques d'Abonnenc présentées dans l'exposition émergent de ce terrain, se déployant dans une méditation sur l'histoire récente d'une région dite de la Guyane française.











































 


















































English
Deutsch























Expositions en cours et à venir

Avec Les Lecteurs de nuit (2018), Abonnenc revisite la guerre intérieure surinamaise qui s'est déroulée le long du fleuve Maroni de 1986 à 1992. S'appuyant sur les archives de la chaîne publique française RFO Guyane, le film raconte les affrontements entre les forces des Surinamais dictateur Dési Bouterse et le Jungle Commando de son ancien garde du corps, Ronnie Brunswijk. Le film raconte également l'histoire de la dévastation matérielle et humaine subie par la population civile et de la représentation incomplète du conflit diffusée sur la chaîne de télévision française.

Wacapou, a Prologue or A Room in my Mother’s house (2018) raconte une autre histoire du fleuve Maroni et des communautés qui y vivaient, mais elle est plus intimement liée à la vie de l’artiste. Le petit village de Wacapou est situé sur la rive droite en descendant la rivière Lawa. Plus en aval, cette rivière se jette dans le fleuve Maroni. Les cours d’eau Lawa et Maroni forment la frontière naturelle de la Guyane française avec le Suriname à l'ouest. En 1984, la mère d'Abonnenc achète une petite maison à Wacapou à un ancien orpailleurs de Sainte-Lucie. C'est la seule maison qu'elle ait jamais possédée. Suite au déclenchement de la guerre civile au Suriname, il est devenu de moins en moins faisable pour elle de s'y rendre. Le film peut être considéré comme une introduction à un projet en cours dans lequel Abonnenc tente de lire le paysage comme une archive, permettant aux lecteurs de raconter l'histoire du haut Maroni, des communautés passées et présentes des orpailleurs créoles et de l'impact environnemental d’une économie post-esclavagiste.

La pratique d'Abonnenc, qui intègre le travail d'artiste, de chercheur et de commissaire, s'engage à explorer des sujets négligés par l'histoire coloniale et postcoloniale. Ses œuvres ont été exposées dans le monde entier, ses récentes expositions personnelles incluent : The Music of Living Landscapes, Kestner Gesellschaft, à Hanovre en Allemagne (2022), The Palace of the Peacock, Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne – Château de Rochechouart, France (2018 ), Concerning Solitude, Fundación Jumex à Mexico (2018). De 2016 à 2017 il a été pensionnaire à l'Académie de France à Rome – Villa Médicis (Italie) et en 2019 artiste invité au DAAD Berlin. Abonnenc est doctorant à l'École doctorale d’esthétique, sciences et technologies des arts (EDESTA) de l'Université Paris 8.

L'exposition est organisée en collaboration avec Lea Altner, Inka Gressel et Susanne Weiß.









Mathieu Kleyebe Abonnenc, Wacapou, a Prologue or a Room in My Mother’s House, 2018. Super8 film transfered to HD, 26 minutes.




Mathieu Kleyebe Abonnenc, The Day Reader, Ifa-Galerie Berlin, Allemagne

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Exposition du 25 mars au 29 mai 2022. ifa-Galerie Berlin, Linienstraße 139/140 - 10115 Berlin (Allemagne). T +49 30 28449110. Ouverture du mardi au dimanche de 14h à 18h, nocturne le jeudi de 14h à 20h.