Archives 1er semestre 2014

Marijke van Warmerdam, En terminer avec la distance

Kunsthalle Düsseldorf (Allemagne)

01.02 - 16.03.2014


Précédent Suivant

English
Deutsch


Traduction du communiqué de presse



Des feuilles et une plume dansant dans le vent, des fleurs épanouies, et une fille effectuant un poirier : les œuvres de Marijke van Warmerdam revisitent des faits simples d'une manière remarquable. Née en 1959, Marijke Van Warmerdam vit et travaille à Amsterdam et Karlsruhe. Elle élabore des images et utilise des techniques photographiques et de tournage d'une façon qui ouvre des perspectives inattendues et accentue la beauté tranquille de petites choses.

L'artiste est surtout connue pour ses courtes vidéos en boucle. La Kunsthalle présente certains de ses films bien connus comme Handstand (1992) , Skytypers (1997) et Couple ( 2010 ) ainsi que des projections. Parallèlement à ses vidéos et films, l'artiste expose également des sculptures et des captures de films imprimées sur toile et partiellement peintes avec de l’acrylique.





















Marijke van Warmerdam, En terminer avec la distance, Kunsthalle Düsseldorf

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 1er février au 16 mars 2014. Kunsthalle Düsseldorf, Grabbeplatz 4 – 40213 Düsseldorf (Allemagne). Tél. : +49 211 89 96 243. Ouverture du mardi au dimanche et jours fériés de 11h à 18h.







Marijke van Warmerdam, Rrrolle-red, 2011. 35mm film loop (digital version), colour, 32 seconds. Photo: Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam.


Marijke Van Warmerdam n’élabore pas de récits dans son travail. Au lieu de cela, elle s'appuie sur la puissance visuelle de ses sujets : une goutte de lait qui tombe et se dissipe lentement dans un verre d'eau dans Dream Machine (2006 ), ou dans Wind (2010) des feuilles d'automne emportées par des rafales de vent lumineuses à travers un paysage industriel abandonné.

L’association du son avec la sculpture autonome est une nouvelle expérience pour l'artiste. Jusqu'à maintenant, elle comptait surtout sur la symbiose entre le son et le titre pour produire des images puissantes. Mais l'architecture des espaces où ses œuvres sont placées servent aussi de source d'inspiration, par exemple dans New balls, please !, oeuvre spécialement créée pour cette exposition, une interaction en zigzag et vibrante avec la très large fenêtre d’une des salles de la Kunsthalle.

En libérant les objets usuels de leur contexte quotidien, Marijke Van Warmerdam révèle une manière inhabituelle de voir et de vivre le monde. Les films en boucle répétitive sans fin produisent un effet hypnotique. Les œuvres de Van Warmerdam explorent de multiples facettes de la réalité et nous conduisent à la frontière entre le rêve et le monde réel. Avec un vernis de légèreté, ses œuvres intègrent des interventions subtiles : des inclinaisons, torsions, virevoltes et réflexions qui nous proposent de nouveaux points de vue. Ces changements souvent minimes en fin de compte nous encouragent à parcourir le monde un peu plus attentivement, les yeux un peu plus grand ouverts.

L'exposition et le catalogue ont été produits en coopération avec le Musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam.




Marijke van Warmerdam, Rrrolle-red, 2011. 35mm film loop (digital version), colour, 32 seconds. Photo: Museum Boijmans Van Beuningen, Rotterdam.