Expositions à venir

LIAF 2022, Fantasmagoriana

Kabelvåg (Norvège)
03.09 - 02.10.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


LIAF - Lofoten International Art Festival - la biennale d'art contemporain la plus ancienne de Scandinavie, célèbre cette année son 30e anniversaire. Le Centre d'art nord-norvégien administre le LIAF depuis 2009. Ce festival a un caractère nomade et se tient tous les deux ans dans différents lieux des îles Lofoten, un archipel situé au-dessus du cercle polaire arctique. Le contexte extrême dans lequel opère le LIAF a toujours dicté un système de production durable qui s'intègre à l'écosystème naturel et culturel complexe de la région.










































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

LIAF 2022 est organisé par le duo Francesco Urbano Ragazzi et s'intitule Fantasmagoriana. Il se déroule du 3 septembre au 2 octobre 2022 sur cinq sites de la ville de Kabelvåg. La ville a été choisie car c'est à la fois l'endroit où l'artiste dada Kurt Schwitters a été enfermé pendant l'occupation nazie de la Norvège, et parce qu'elle abrite aujourd'hui l'école de cinéma Nordland kunst- og filmhøgskole, qui offre une excellente formation à l'image en mouvement.

LIAF 2022 – Fantasmagoriana n'est pas née d'un concept, mais du partage d'un conte oral. Ce récit a été imaginé comme une praique de transmission de connaissances tacites, dans laquelle des informations sur des événements naturels, fictifs et politiques pourraient se tisser librement en de nouvelles cartes, évoluant et s'adaptant aux contextes dans lesquels les artistes invités opèrent. Maintenant, il faut partager cette histoire avec vous.

Fantasmagoriana est le titre d'une anthologie d'histoires d'horreur qui ont donné naissance aux deux monstres de la modernité occidentale : Dracula et Frankenstein. Pour savoir comment cela s'est produit, cependant, il est nécessaire de prendre du recul. Nous sommes en 1815 et le volcan Tambora entre en éruption en Indonésie. Cet événement déclenche une réaction en chaîne qui provoque une série d'événements naturels indésirables. Des vagues de pluies froides et abondantes balayent l'Asie et l'Europe pendant de nombreux mois, à tel point que 1816 est restée dans les mémoires comme l'année sans été. En raison de ces conditions météorologiques, une épidémie de choléra se propage de l'Asie du Sud au Moyen-Orient. Ces deux facteurs ont des effets imprévisibles sur l'économie mondiale. Des famines surviennent les années suivantes dans certaines parties de la Chine, en particulier dans le Yunnan. Dans une tentative de résistance, les gens qui y vivent convertissent de nombreuses cultures traditionnelles en culture d'opium. C'est peut-être ainsi que le trafic international de drogue est né à l'ère moderne.

Bientôt, le choléra et les mauvaises conditions météorologiques viennent également toucher l'Europe. Pour cette raison, un groupe d'amis et d'écrivains décident de passer un moment d'isolement à la Villa Diodati dans la ville suisse de Cologny. Le groupe rassemble Lord Byron et son médecin John Polidori, Mary Shelley, sa sœur et son mari Percy Bysshe Shelley. Pour tuer le temps, la société ainsi réunie se met à lire des romans effrayants. Parmi eux, Fantasmagoriana.

La lecture de Fantasmagoriana incite les amis à se lancer un défi : se faire peur en créant leurs propres histoires d'horreur. De ce défi naissent deux romans : The Vampyre de John Polidori, qui inspirera Dracula de Bram Stoker, et Frankenstein de Mary Shelley. Fantasmagoriana est en somme la preuve que les œuvres d'art ne sont pas des objets, mais des organismes vivants capables de proliférer et de muter.

L'histoire qui a commencé avec l'éruption du volcan Tambora ne s'arrête cependant pas là. En fait, les scientifiques ont prouvé plus tard que de tels événements provoquaient une fonte temporaire de la glace aux pôles. Remarquant le phénomène naturel inhabituel, l'Empire britannique a investi d'importantes sommes d'argent dans l'exploration du pôle Nord pendant cinquante ans, à la recherche du passage du nord-ouest. Infructueuse à l'époque, l'entreprise a initié l'exploitation extractive de la région arctique, dont on assiste aujourd'hui à la crise irréversible.

L'importance de la région polaire dans l'économie expansionniste de l'Europe est l'une des raisons pour lesquelles Mary Shelley a décidé de placer les premiers chapitres de son roman précisément dans l'Arctique, où le capitaine Robert Watson écrit à sa sœur une étrange rencontre avec un médecin qui fuit le monstre qu'il a mis au monde.

Aujourd'hui, plus de deux cents ans plus tard, au milieu de nouvelles crises climatiques, sanitaires et politiques, l'Arctique redevient un observatoire d'où l'on peut observer les monstres de notre époque. Un décor fantasmagorique où fiction et réalité, nature et technologie se mêlent dans des formes de narration qui transcendent la dimension des objets.

Plongé dans la confusion néo-gothique de notre époque, LIAF 2022 - Fantasmagoriana réfléchit sur le pouvoir de la communauté dans des conditions de distance et d'isolement, et sur l'affirmation de l'art comme forme inattendue de vie, d'adaptation et de transformation.

Fantasmagoriana projette dans l'Arctique de nouveaux mythes d'immortalité qui se heurtent à la précarité du réel. Elle produit des monuments légers, fragiles et mobiles qui prennent forme dans la ville de Kabelvåg. Ils sont le symbole d'une réunion d'amis, qui se connaissent déjà depuis un certain temps, ou qui ne se sont pas encore rencontrés.

Le projet est soutenu par le Conseil Italien (10e édition, 2021), programme de promotion de l'art contemporain italien dans le monde par la Direction générale de la créativité contemporaine du ministère italien de la Culture.

Artistes participants : Nora Al-Badri, Bassam Al-Sabah, Marianne Berenhaut, Alessandra Cianchetta, Kirstine Colban Aas, Pauline Curnier Jardin, Tomaso De Luca, Nolan Oswald Dennis, Cheryl Donegan, Kaare Espolin Johnson, Gaia Fugazza, Aage Gaup, Kenneth Goldsmith , Shadi Habib Allah, Auriea Harvey, Susan Te Kahurangi King, Tomáš Kajánek, Lars Laumann, Sonia Leimer, Olof Marsja, Mary Haugen, Jonas Mekas, Haroon Mirza, Raffaela Naldi Rossano, Eivind H. Natvig, New Mineral Collective, Thebe Phetogo, Christine Rebet, Sille Storihle, Tine Surel Lange, Emma Talbot, Tsai Ming-liang, Stan VanDerBeek, Rimaldas Vikšraitis, Elina Waage Mikalsen, Jennifer West, ainsi que des œuvres d'art, des objets, des documents et des curiosités provenant de différentes collections des Lofoten














Exposition du 03 septembre au 02 octobre 2022. Où : plusieurs sites à Kabelvåg (Norvège)

 







 











 





 



























 





 











LIAF 2022, Fantasmagoriana, Kabelvag, Norvège Courtesy of Lofoten International Art Festival.

Courtesy of Lofoten International Art Festival.

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés