Archives 1er semestre 2014

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse E-Flux


SculptureCenter est heureuse de présenter Fondation de Katrín Sigurdardóttir, l’artiste qui a représenté l'Islande à la 55ème Biennale de Venise en 2013. Fondation est une installation monumentale comprenant une surface ornementale rehaussée, cartographiant le plancher d'un pavillon imaginaire du 18ème siècle. Les tuiles faites à la main forment des motifs complexes dans le style baroque, et les visiteurs sont invités à marcher sur sa surface et l'expérimenter sous leurs pieds.
















Katrín Sigurdardóttir: Foundation, SculpturCenter, New York

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Katrín Sigurdardóttir: Fondation

SculpturCenter, New York (USA)
02.06 - 28.07.2014

La surface du sol du pavillon, symbolisant l'opulence et de loisirs en contraste avec la structure du bâtiment dédié au travail, soulève des questions de valeur et de structures de pouvoir. Le plancher, une réplique de construction de tuiles artisanales, est fait à la main par l'artiste et son équipe comme un moyen de remettre en cause les limites entre l'art et l'artisanat, ainsi que la notion de paternité par rapport à la production. Ce lieu imaginaire, avec son nivellement décousu, suggère une superposition dans le temps et l'espace, évoquant autant l'exploitation d'un site archéologique que la structuration de l'architecture prospective.





Katrín Sigurdardóttir, Foundation, 2013. Colored concrete and wood. Installation view, SculptureCenter, 2014. Photo: Ron Amstutz.

Fondation est conçue comme une trilogie d'installations. Dans la première, à la Lavanderia du Palazzo Zenobio à Venise, le travail a épousé les murs d'une ancienne buanderie. À Reykjavik, l’oeuvre était installée au Harbour House du Musée d'Art de Reykjavík, une ancienne maison des douanes dans le centre de Reykjavík. Maintenant, à New York, elle investit la grande galerie du SculptureCenter, un ancien site de
réparation de chariots. Fondation confronte sa décoration sophistiquée et ornementale avec les structures fonctionnelles de ce bâtiment industriel reconverti. Dans chacune de ses itérations précédentes,
Fondation s’est adaptée à la découpe de la structure du bâtiment, ses murs et ses colonnes intérieures et extérieures. L'empreinte de l'architecture des lieux précédents est visible, dessinant un nouveau
modèle. Ainsi, la vraie histoire -habiter trois
bâtiments différents dans trois pays différents – s’oppose intentionnellement au conte de fées du plancher d’inspiration baroque.


Katrín Sigurdardóttir, Foundation, 2013. Colored concrete and wood. Installation view, SculptureCenter, 2014. Photo: Ron Amstutz.



Katrín Sigurdardóttir, Foundation, 2013. Colored concrete and wood. Installation view, SculptureCenter, 2014. Photo: Ron Amstutz.

Katrín Sigurdardóttir, Foundation, 2013. Colored concrete and wood. Installation view, SculptureCenter, 2014. Photo: Ron Amstutz.


Dans son ensemble, cette oeuvre est une enquête autour de la notion de dessin. Fondation évoque métaphoriquement la ligne tracée comme l'origine de la pensée, de la production artistique ainsi que de l'architecture et de l'artisanat. En explorant la contamination entre les différentes disciplines et formes de connaissances parallèles, l'intersection des plans au sol crée une expérience émotionnelle abstraite unique.

Katrín Sigurdardóttir est née à Reykjavik en 1967. Depuis deux décennies, elle explore la façon dont les structures et les limites physiques définissent notre perception de la réalité. Grâce à des changements inattendus dans l'échelle, liés à une utilisation personnelle de l'architecture, de la cartographie et du paysage, ses installations évocatrices nous obligent à regarder le monde qui nous entoure d'une manière nouvelle.

L'exposition est organisée par l'Icelandic Art Center avec le commissariat artistique de Ilaria Bonacossa, directeur de la Villa Croce, Museo d'Arte Contemporanea (Gênes, Italie) et de Marie Ceruti, directeur général et conservateur en chef du SculptureCenter, New York. Un catalogue de 128 pages accompagne l'exposition, publié par le Musée d'Art de Reykjavik et Marsilio Editori, Venise. Il contient des textes en anglais, islandais et italien de Hafthor Yngvason, directeur du Musée d'Art de Reykjavik, Katrín Jakobsdóttir, ministre islandais de la Culture, Dorothée Kirch, curateur, des écrivains Eva Heisler et Kristin Ómarsdóttirainsi que de Ilaria Bonacossa, Marie Ceruti et Katrín Sigurdardóttir.

À propos de SculptureCenter
Fondée par des artistes en 1928, SculptureCenter est une institution artistique à but non lucratif arts installée Long Island City, New York, et dédiée aux développements expérimentaux et novateurs dans la
sculpture contemporaine. SculptureCenter produit de nouvelles œuvres et présente des expositions d’artistes émergents et établis, nationaux et internationaux. Ses programmes identifient de nouveaux talents, explorent les préoccupations conceptuelles, esthétiques et matérielles de la sculpture contemporaine, et d'encouragent une vision indépendante.



Exposition du 2 juin au 28 juillet 2014.  SculptureCenter, 44-19 Purves Street - Long island City, New York 11101 (USA). Tél.: +1 718 361 1750. Ouverture du jeudi au lundi de 11h à 18h.