Expositions en cours

Je sens le murmure de la Terre

Musée Frieder-Burda, Baden Baden (Allemagne)

15.06 - 03.11.2024

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Dans un monde en évolution rapide sous le poids du changement climatique, l'exposition I Feel the Earth Whisper au Musée Frieder-Burda nous invite à contempler la beauté fragile du monde naturel et notre profonde interconnexion avec lui - à travers les installations de Bianca Bondi, Julian Charrière, Sam Falls et Ernesto Neto. Englobant la sculpture, la peinture, la vidéo et la photographie dans des scénarios évocateurs, l'exposition organisée par Patricia Kamp et Jérôme Sans nous invite à nous percevoir comme faisant partie de la nature, de ses forêts et des écosystèmes uniques de notre planète, nous encourageant à nous réapproprier nos racines historiques, à jouer notre rôle de gardiens respectueux de ces habitats dynamiques et à raconter de nouvelles histoires bienveillantes sur notre relation avec la Terre – de véritables histoires d’amour « planétaires ».































 


















































English
Deutsch



























Réunies pour la première fois, les œuvres exposées des artistes attirent notre regard sur les paysages naturels extérieurs et invitent le monde vivant dans le musée, créant des espaces attrayants qui nous incitent à considérer des perspectives plus qu'humaines et à éveiller un profond sentiment de parenté avec la Terre animée. En outre, l'interaction de la lumière et de la nature dans le bâtiment du musée, conçu par le célèbre architecte Richard Meier, brouille les frontières entre l'extérieur et l'intérieur, créant un environnement dynamique et immersif qui remet en question l'esthétique traditionnelle du cube blanc.

En tissant ensemble des fils de mythologie, de cosmologie et d'écologie – notre héritage et notre avenir communs – l'exposition I Feel the Earth Whisper contemple comment le monde occidental moderne, en exploitant la nature, s'est progressivement aliéné de la Terre et de sa sagesse, la réduisant à une entité abstraite et subordonnée motivée par les désirs humains. L’exposition évite un retour nostalgique ou idéaliste à l’ethos des mouvements naturalistes des années 1960, préconisant plutôt un réengagement profond avec les langages oubliés de la nature.

La volonté incessante de rationalisation et de laïcisation de la société occidentale a conduit à une perte de magie, de mystère et de sens plus profond que l’on trouvait autrefois dans notre communion avec le monde naturel. Cette déconnexion se caractérise par un profond désenchantement et une déconnexion physique dans la vie contemporaine. Une telle désincarnation, ou la séparation de l’esprit du corps et du soi de la nature, a facilité l’objectivation, la marchandisation et la destruction des systèmes naturels qui nous soutiennent.

Dévoilant le mythe persistant d'une dichotomie entre le monde naturel et la civilisation humaine, cette exposition confronte l'hypothèse naïve selon laquelle l'humanité peut contrôler la nature. Plutôt que de s'engager dans une relation de domination, l'exposition prône la guérison et une humilité renouvelée devant la grandeur de la création, nous encourageant à cultiver une relation sensible, incarnée et réciproque avec les mondes naturels qui reconnaît notre interdépendance et la valeur inhérente de toutes les formes de vie.

Mettant en lumière notre rôle d'agents actifs du changement, l'installation de chaque artiste nous invite à embrasser notre relation avec le monde naturel avec une intimité radicale et à nous rappeler que nos corps ne sont pas séparés du sol, que nos veines coulent avec la même eau que les rivières, et que nos poumons ne font qu'un avec les arbres. Telle une invitation à ressentir à nouveau sa pulsation vibrante, I Feel the Earth Whisper est une retentissante déclaration d'amour à notre Terre et à tous ses mondes animés, (ré)apprenant à vivre ensemble en symbiose.























Expositions en cours et à venir

Bianca Bondi, Salt kisses my lichens away, 2024. Courtesy of the artist and Mor Charpentier © Bianca Bondi. Photo credit : N. Kazako

Exposition du 15 juin au 03 novembre 2024. Musée Frieder-Burda, Lichtentaler Allee 8 b - 76530 Baden-Baden (Allemagne). T +49 7221 398980. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 18h.










 





 



























 





 











Je sens le murmure de la Terre, Musée Frieder-Burda, Baden Baden (Allemagne)
Bianca Bondi, Salt kisses my lichens away, 2024. Courtesy of the artist and Mor Charpentier © Bianca Bondi. Photo credit : N. Kazako

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2024. Tous droits réservés