Dan Graham, Two Way Mirror / Hedge Arabesque, Valley of Rhododendrons, Trivero

Archives 1er semestre 2014

Dan Graham, Two Way Mirror / Hedge Arabesque

Vallée des Rhododendrons (Fondation Oasi Zegna) Trivero (Italie)

À partir du 31 mai 2014

Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse art agenda


Two Way Mirror / Hedge Arabesque (2014), nouvelle oeuvre pérenne in situ de Dan Graham, sera inaugurée le 31 mai à Trivero (Biella, Italie), en présence de l'artiste.

Two Way Mirror / Hedge Arabesque est un pavillon extérieur autoportant en acier et en verre, déstructuré par une haute haie d’ifs. Le miroir sans tain possède une propriété unique optique : un côté est transparent, l'autre reflète la lumière. En adoptant des profils curvilignes et en assemblant les plaques de manière à multiplier les réfractions et des images qui se chevauchent, Graham subvertit les mécanismes de visibilité / invisibilité associés à ce matériau, souvent utilisé pour les façades des bâtiments de bureaux. A l'intérieur de ses pavillons, les visiteurs sont captivés par un jeu kaléidoscopique de miroirs et d’auto-réflexion. « Mon travail porte toujours sur la façon dont les visiteurs se voient », mentionne Dan Graham.














© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

International Art Festival, Sapporo Dan Graham, Two Way Mirror / Hedge Arabesque, 2014. Permanent installation, 5.04 x 6.07 x 2.30m. Courtesy of ALL'APERTO. Photo: Giovanna Silva.

Dan Graham, Two Way Mirror / Hedge Arabesque, 2014. Permanent installation, 5.04 x 6.07 x 2.30m. Courtesy of ALL'APERTO. Photo: Giovanna Silva.


Le pavillon est situé dans la vallée de rhododendrons de Oasi Zegna, réputée pour sa spectaculaire floraison de printemps : un scénario à la fois naturel et artificiel, car créé et redessiné par deux maîtres de l'architecture de paysage italien, Piero Porcinai et Paolo Pejrone. Le choix de cet emplacement se rapporte à l'intérêt de longue date porté par Dan Graham à l’architecture de paysage, en tant que manifestation publique des interactions entre l'art, l'architecture, l'environnement et le public.


Ses premiers pavillons, créés dans les années quatre-vingt, comme les deux pavillons adjacents (1982, Documenta VII de Kassel) résultaient des études de l'artiste sur les jardins historiques. Octagon à Münster (1987, Skulptur Projekte Münster) recrée les volumes d'un ancien belvédère en reflétant le paysage idyllique du parc de la ville. Dans l'essai " Jardin comme Théâtre et comme Musée " (1988), Graham interprète les jardins de la Renaissance comme les premiers musées de l'histoire occidentale. Avec des œuvres comme Two-Way Mirror Punched Steel Hedge Labyrinth (1994-6 , Walker Art Center de Minneapolis, Etats-Unis), l'artiste évoque les labyrinthes couverts baroques et l'utilisation de la couverture comme un dispositif délimitant les territoires privés dans l’architecture résidentielle de la banlieue - un autre thème majeur dans la recherche de Dan Graham. Jusqu'au 2 Novembre, l'artiste présente Hedge Two Way Mirror / Hedge Arabesque (2014), un nouveau pavillon pour la Roof Garden Commission du Metropolitan Museum de New York, en collaboration avec l'architecte paysagiste suisse Günther Vogt.


Le catalogue sera publié et distribué par Mousse, avec des textes de Anna Zegna, Andrea Zegna et un entretien entre Dan Graham, Barbara Casavecchia et Joseph Grima (ancien éditeur de Domus et cofondateur de la recherche collaborative en design Spacecaviar).


Dan Graham, Two Way Mirror / Hedge Arabesque

Valley of Rhododendrons (Fondation Oasi Zegna) Trivero (Italie)

A partir du 31 mai 2014