Expositions en cours

Brandon Ballengée, Call of the Void

VSF, Los Angeles (USA)

27.04 - 15.06.2024


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

VSF présente Call of the Void, une première exposition personnelle pour Brandon Ballengée, artiste visuel, biologiste et éducateur environnemental installé en Louisiane. Faisant suite à des expositions collectives avec ses mentors, Helen et Newton Harrison à VSF LA et Frieze LA, cette exposition mettra en lumière l’étendue de la pratique transdisciplinaire élégante et riche de l’artiste. Ballengée crée des œuvres inspirées de son intérêt pour l’écologie et de ses recherches en laboratoire. Les travaux traitent souvent de l'extinction et des conséquences de la pollution et des utilisations extractives des ressources naturelles.



























 


















































English



























Expositions en cours et à venir

Dans sa série la plus connue, Frameworks of Absence, Ballengée cite un célèbre édit d'Aldo Leopolf, philosophe et naturaliste américain le plus actif du début du XXe siècle : « Nous montons la garde sur les œuvres d'art, mais les espèces représentant l'œuvre des éons sont volées sous notre nez. » Pour créer les Frameworks, Ballengée rassemble des gravures historiques et des illustrations de la vie végétale et animale, supprime soigneusement les représentations d'espèces aujourd'hui disparues avec une lame de rasoir, encadre l'impression modifiée d'une manière qui correspond aux préférences esthétiques de l'époque pour l’image originale, et incinère les restes de papier retirés de l'illustration pour les exposer dans une urne aux côtés de ce portrait d'espèces perdues par contumace.

Dans l’œuvre de Ballengée, l’absence de l’animal découpé opère simultanément selon des vecteurs narratifs, formels et politiques. Il y a, d'une part, une opération très simple qui sous-tend ces œuvres : le spectateur se voit présenter une représentation visuelle claire de la perte et de l'absence. Les estampes originales modifiées par Ballengée sont souvent des objets d'art emblématiques et de grande valeur en elles-mêmes - des images destinées à être conservées et non modifiées. La valeur accordée aux illustrations d’Audubon et, par extension, aux images et aux œuvres d’art collectées et préservées en général, contraste avec la valeur relativement faible accordée aux espèces vulnérables, dont le déclin et la disparition sont souvent invisibles pour la majorité des gens. Il y a aussi une opération formelle en jeu, dans laquelle le champ sur lequel les images sont réalisées est perforé et présenté avec le mur visible à travers l'œuvre. Ce vide, qui se répète tout au long de l’histoire de l’art moderne, depuis les toiles lacérées de Lucio Fontana jusqu’au choix de Lee Lozano de s’absenter du monde de l’art new-yorkais dominé par les hommes, contient une multitude de métaphores et d’affects.

Aux côtés des Frameworks, est également présentée une œuvre intitulée Abyss, une sculpture en série composée de bocaux en verre disposés en grilles empilées séparées par des feuilles de verre de sécurité. La plupart des bocaux, mais pas tous, contiennent des spécimens préservés de poissons des grands fonds, d'isopodes géants, de calmars et d'autres espèces actuellement menacées par l’exploitation minière en eau profonde. Comme les Frameworks, les bocaux vides remplacent des espèces déjà disparues et potentiellement éteintes.

Sur une note plus optimiste, une sculpture de la série Love Motels for Insects de Ballengée est installée au milieu d’un jardin de plantes indigènes, créé en collaboration avec Artemisia Nursery dans la cour de VSF. La sculpture construit un dispositif entre les humains et les arthropodes, utilisant des lumières ultraviolettes pour attirer les insectes pollinisateurs nocturnes.

Cette série de travaux a débuté en 2001 en Amérique centrale. À ce jour, des versions du projet ont fait leurs débuts sur des bateaux à Venise (Italie), des tourbières à Lough Boora (Irlande), des landes isolées surplombant le Loch Ness (Écosse), des centres commerciaux animés à Delhi (Inde), à l'extérieur des ruines aztèques (Mexique), les arrêts de bus du centre-ville de New Haven (États-Unis), les toits de Londres (Angleterre), les flancs de montagnes de forêts tempérées (Corée du Sud), les Bayous de Louisiane (États-Unis) et autres. Lors du vernissage le 27 avril, la galerie restera ouverte plus tard pour « observer les insectes » au crépuscule avec l'artiste.

Brandon Ballengée (né en 1974 à Arnaudville en Louisiane) est artiste visuel, biologiste et éducateur environnemental. Ballengée est titulaire d'un doctorat en art transdisciplinaire et biologie de l'Université de Plymouth (Royaume-Uni) en association avec la Hochschule für Gestaltung Zürich (Suisse). De 2016 à 2019, il a été associé de recherche postdoctorale au Musée des sciences naturelles de la Louisiana State University, étudiant l'impact de la marée noire du golfe du Mexique en 2010 sur les espèces de poissons. Il a également été chercheur artistique du Smithsonian en 2017-2018 au Musée national d'histoire naturelle et au Smithsonian American Art Museum de Washington D.C., examinant les espèces « disparues » du Golfe depuis la marée noire de 2010. En 2019, il a reçu un Creative Capital Award et a prononcé une conférence TEDxLSU. En 2020, il a été inclus dans le Grist 50 Emerging Environmental Leaders. En 2021, il a reçu une bourse du Guggenheim et a été nommé à la Faculté d'écologie et de biologie évolutive de l'Université de Tulane.

Les œuvres de Ballengée ont déjà été exposées aux États-Unis et à l’étranger, notamment au Canada, en Argentine, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Slovénie, en Russie, en Inde, en Chine, en Corée du Sud et en Australie. En été 2013, la première monographie concernant la carrière de Ballengée a débuté au Château de Chamarande (Essonne, France) et s’est déplacée au Musée Het Domein (Sittard, Pays-Bas) en 2014. En 2016, une rétrospective de vingt ans de son le travail a eu lieu au Musée d'art de l'Université du Wyoming à Laramie, Wyoming. Il a organisé des expositions personnelles à la Ronald Feldman Gallery (New York, NY), au Redbud Arts Center (Houston, Texas) et au Jennifer Baahng (New York, NY) en 2023. Le travail de Ballengée a été acquis par un certain nombre d'importantes institutions publiques et privées.


Exposition du 27 avril au 15 juin 2024. Various Small Fires, 812 North Highland Av. - Los Angeles CA 90038 (USA). T. +1 3104268040. Ouverture du mardi au samedi de 10h à 18h.










 





 



























 





 











Brandon Ballengée, Call of the Void, VSF, Los Angeles (Etats-Unis)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2024. Tous droits réservés