Archives 1er semestre 2016

Anicka Yi, Jungle Stripe

Fridericianum, Kassel (Allemagne)

29.05 - 04.09.2016

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

L'origine du mot «hybride» peut remonter étymologiquement à deux sources: le latin "hybrida" (bâtarde, bâtard) et le grec "hybris" (fierté, arrogance). Les unions entre les plantes, les êtres humains, les animaux et les technologies donnent naissance à des hybrides flexibles; les matières organiques et synthétiques se transforment en êtres indéfinis, amorphes. La neuroscience, la bio-ingénierie et la science-fiction entrent en relations tacites de complicité, brouillant la frontière auparavant clairement définie entre le naturel et l'artificiel.















































English
Deutsch



Anicka Yi, Jungle Stripe, Fridericianum, Kassel

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Dans son travail, Anicka Yi explore les formes de vie, les organismes et les procédés microbiologiques. Son approche s’intéresse aux cosmologies des peuples autochtones de la région amazonienne et développe une pensée non-anthropocentrique et non-hiérarchique décrite par Eduardo Viveiros de Castro comme un "perspectivisme multinaturel". Dans son film The Genome Flavor (2016), par exemple, la nature ne se conçoit pas en termes absolus, mais comme un assemblage à partir d'une multitude de points de vue et de perceptions. À travers des épisodes pittoresques, Anicka Yi représente une mutation fluide des espèces, montrant en même temps comment la biologie ne peut plus être séparé de son récit, de sa biographie. Les sculptures de Anicka Yi sont tout aussi indéfinissables dans leur transition – une fourrure fluide se développe sur des cages, des nids d'abeilles artificiels et des êtres intermédiaires peuplent les espaces du Fridericianum. L'atmosphère de ces espaces et les sculptures amorphes génère un subtil sentiment d'anxiété.

Pour sa première exposition personnelle dans une institution allemande, Anicka Yi transforme le rez-de-chaussée du Fridericianum en une installation expansive. Avec des sculptures et des œuvres vidéo produites tout spécialement pour l'exposition, elle crée une structure complexe de formes hybrides. Anicka Yi entremêle des impressions sensuelles, les nouveaux développements de la génétique et de la biotechnologie avec le moment spéculatif des visions possibles de l'avenir dans une fiction où le partage de l’intelligence diversifiée biologique est central. Ici, la tromperie sensorielle, les manipulations de l'environnement et l'unité insoluble de l'artificiel et du naturel créent une nouvelle réalité.



Exposition du 27 mai au 4 septembre 2016. Fridericianum, Friedrichsplatz 18 – 34117 Kassel (Allemagne). Tél. : +49 561 7072720. Ouverture du mardi au dimanche et jours fériés de 11h à 18h.




 





 



























 





 











Anicka Yi, The Flavor Genome (still), 2016. Graphic design: Zak Group.



Anicka Yi, The Flavor Genome (still), 2016. Graphic design: Zak Group.
ArtCatalyse Expositions internationales