Archives 2ème semestre 2015

Wolfgang Laib

Buchmann Box, Berlin (Allemagne)

11.09 - 31.10.2015

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse Art agenda


La galerie Buchmann est heureuse de présenter une série de nouvelles sculptures de cire d'abeille de Wolfgang Laib (né en 1950 à Metzingen, Allemagne), créées cet été par l'artiste dans son atelier.




































English




Wolfgang Laib, Buchmann Box, Berlin

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Installés sur un support mural qui couvre toute la largeur de la pièce, ces petits objets faits de cire d'abeille parfumée, jaune d'or ont une présence sensuelle et très convaincante. Chacun est réalisé à la main à l'aide de dalles de cire d'abeille de 5 cm. La concentration et la pureté du matériau naturel dote les sculptures d'une beauté sereine et une certaine sacralité.

Wolfgang Laib réussit à transcender la forme pure – tel le ziggourat - pour imprégner chaque pièce d’un aura. Les pièces ont une puissance étonnante, en particulier si l'on considère qu'il faut environ 150.000 abeilles pour produire un kilo de cire. Depuis l’antiquité, les humains ont utilisé la cire d'abeille à des fins innombrables: des objets de culte et d'objets funéraires en en cire d'abeille ont été trouvés dans les tombes des pharaons, et des tablettes d’écriture, des amulettes et des sculptures réalisés avec ce produit sont connus pour avoir été utilisés dans l'antiquité.

A côté des sculptures de cire, Wolfgang Laib a également créé deux monticules jaune vif de pollen de noisette, recueilli par l'artiste lui-même, qui complètent les sculptures de cire sur le plateau. La potentialité de ces œuvres est vaste, et va bien au-delà de l'empirique. On se souvient de la célèbre œuvre de l’artiste, Die Fünf unbesteigbaren Berge / Les Cinq Montagnes - Ne pas grimper dessus (1984), réalisée avec cinq monticules de pollen alignés. Wolfgang Laib déplace et dissout constamment les grandes et petites échelles.

Le Musée d'Art Moderne de New York a honoré l’œuvre singulière et l’engagement profond de Wolfgang Laib en présentant l'une des grandes installations de pollen de l'artiste en 2013. La collection du musée intègre également une grande chambre de cire d'abeille.


Wolfgang Laib vient de recevoir au Japon le prix Praemium Imperiale 2015 pour la sculpture.



 


Exposition du 11 septembre au 31 octobre 2015. Charlottenstraße 13, 10969 Berlin, Allemagne. Tél. :+49 30 25899929. Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 18h.























 





 











Studio Wolfgang Laib, Hochdorf, 2015.

Studio Wolfgang Laib, Hochdorf, 2015.