Expositions en cours

The Gold-Trick

PAV Parco Arte Vivente, Turin (Italie)

05.05 - 21.10.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

PAV Parco Arte Vivente présente The God-Trick, une exposition collective organisée par Marco Scotini, célébrant les dix ans de son ouverture de PAV. L'exposition s'ouvre en même temps qu'une importante conférence internationale. Introduite par le travail d'artistes qui ont collaboré avec PAV dans le passé tels Lara Almarcegui, Michel Blazy, le Critical Art Ensemble, Piero Gilardi, Bonnie Ora Sherk et Nomeda, Gediminas Urbonas, l'exposition et la conférence doivent aborder (et de plus, aborder comme une problématique) l'un des débats qui, ces dernières années, a été à l'avant-garde de la scène internationale de l'art contemporain: les questions relatives à l'Anthropocène. Ce sera un débat omniprésent et choral traversant la plupart des diverses ambitions de la connaissance. De la science aux études culturelles, de la philosophie aux bonnes pratiques, de la politique aux arts visuels, une multitude de voix ont tissé un entrelacement complexe d'opinions, de théories et de propositions pragmatiques, à commencer par l’urgence créée par le dérèglement climatique et des modifications environnementales d’une matrice anthropogénique.






























 


















































English








ArtCatalyse Expositions internationales Cappadox Festival, Silence - Cappadoce (Turquie)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

L'exposition s'inspire de l'une des figures centrales du débat, Donna Haraway. Connue par la plupart comme la mère du cyber-féminisme, Haraway a souhaité désarticuler toute approche conventionnelle de lecture de l'Anthropocène, en tentant de formuler des alternatives et des métaphores exploitables chargées de pouvoir narratif et génératif. Haraway a écrit: «Nous ne voulons pas non plus théoriser le monde, encore moins agir avec lui en termes de systèmes globaux». Au contraire, cela signifie soumettre toutes sortes de revendications sur  «l'objectivation» du réel à un l'exercice rapide et détaillé d'analyse déconstructive, de doute. Cet exercice révélerait ce que Haraway définit de façon provocatrice comme "le stratagème de Dieu": une astuce basée sur l'illusion d'éliminer le corpus de la connaissance. Pour Haraway, la connaissance est toujours située dans la connaissance, implantée à l'intérieur et à partir d'un corps dont la capacité à expérimenter les choses est toujours déterminée par un fardeau précis de la mémoire, un fardeau précis de l'histoire. À son tour, ce sujet a également été abordé par Jason W. Moore, en relation avec les éléments opposés de l'humanité et de la nature.


À partir de l'invitation à la connaissance située de Haraway, le parcours de l'exposition God-Trick se déroule: à commencer par les expériences de Nomeda et de Gediminas Urbonas sur l'énergie alternative, au moyen des documents relatifs à la Centrale de Folk Stone. A cela s'ajoute une analyse relationnelle et collective des eaux avec laquelle le Critical Art Ensemble interroge l'organisation de nos choix en termes écologiques. Lara Almarcegui présente une formalisation inédite de l'œuvre Scavo, réalisée au PAV en 2009, dans laquelle révéler les différentes strates de la terre signifiait analyser le passé de la zone étudiée. Nous arrivons ensuite à la pédagogie de la Bibliothèque Vivante de Bonnie Ora Sherk, un cadre systémique et une méthodologie pour planifier «l'écologisation» de zones spécifiques. L'exposition se termine par les grandes interventions extérieures de Michel Blazy et Piero Gilardi. Là où Blazy découvre les merveilles inattendues dont la nature est capable dans sa réappropriation des espaces que l'humanité s'est attribué, Gilardi propose un parcours labyrinthique visant à nous aider à la perception tout aussi labyrinthique de la crise environnementale et du changement climatique.

Toutes ces œuvres ont pour rôle de nous rappeler qu'il n'y a rien de naturel, d'objectif, d'inévitable dans les pratiques d'accumulation capitaliste, et nous encouragent à dépasser les limites des pensées qui nous empêchent de voir une alternative au système.

Parallèlement à l'espace d'exposition de l'exposition, les sujets proposés par les artistes seront au centre d'un espace discursif articulé sur deux jours de symposium. L'objectif, encore une fois, est de s'attaquer de front à des problèmes cruciaux: combien de temps nous reste-t-il avant que la crise éco-systémique ne devienne irréversible? Au moyen de quelles normes sociales, politiques et culturelles pouvons-nous lancer la transformation profonde nécessaire pour créer une société égalitaire et bio-centrique?

Le colloque et l'exposition sont soutenus par la Compagnia di San Paolo, la Fondation CRT, la Région Piémont et la Ville de Turin.





Exposition du 5 mai au 21 octobre  2018. Parco Arte Vivente (PAV), Via Giordano Bruno 31 - 10134 Turin (Italie). Tél.: +39 011 318 2235.





 







 











 





 



























 





 











The God-Trick, exhibition flyer.