Archives 1er semestre 2019

Sheila Hicks, Saisir, tisser l’espace

Nasher Sculpture Center, Dallas (USA)

11.05 - 18.08.2019

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


L'artiste américaine Sheila Hicks, née en 1934, travaille avec des matières souples et flexibles depuis plus de soixante ans. Reconnue pour avoir repoussé les perceptions de l'art au-delà des pratiques traditionnelles, elle utilise la fibre pour créer des sculptures et des objets qui donnent une forme matérielle à la couleur.








































 


















































English








Exposition du 11 mai au 18 août 2019. Nasher Sculpture Center, 2001 Flora Street, Dallas, TX 75201 (USA). Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 17h.












 







 











 





 



























 





 











Sheila Hicks, Saisir, tisser l’espace, Nasher Sculpture Center, Dallas

Sheila Hicks a commencé à explorer la vaste gamme des structures tactiles et tendues, ainsi que la théorie de la peinture et des couleurs, dans le cadre de la chaire de Josef Albers à l'Université de Yale au milieu des année 1950. C'est là que le Dr. George Kubler, historien de l'art précolombien, a piqué son intérêt pour le tissage amérindien, d'où une intensification de ses recherches sur la couleur, la forme, la texture et la structure. L'artiste a passé plusieurs années de formation à Yale (1954-1959), entrecoupées d'une bourse d'étude au Chili et d'un voyage en Amérique du Sud, où elle a visité, photographié et renseigné des sites archéologiques et les tissages autochtones qui ont inspiré ses premiers essais de tapisserie. Le travail de Hicks n’a cessé de s’élargir, depuis les tissages intimes réalisés où elle faisait ses étapes, jusqu'à la dimension architecturale de vastes murs, de colonnes enveloppées et d’environnements dramatiques et texturés de fibres solidaires aux teintes intenses. Seize, Weave Space (Saisir, tisser l'espace) met à contribution la myriade de techniques de Sheila Hicks pour élargir encore son index formel, comme le prouve l’installation qui investit et transforme la Lower Level Gallery en un panorama d'oeuvres quasi inédites.


Sheila Hicks,  Seize, Weave Space, installation view, Nasher Sculpture Center, Dallas, TX, USA, 2019. Photo: Kevin Todora. Courtesy of the Nasher Sculpture Center.
















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2019. Tous droits réservés

Sheila Hicks,  Seize, Weave Space, installation view, Nasher Sculpture Center, Dallas, TX, USA, 2019. Photo: Kevin Todora. Courtesy of the Nasher Sculpture Center.

Sheila Hicks fait intervenir également dans ses sculptures des fibres issues des nouvelles technologies. Les fibres synthétiques, uniques en leur genre pour leurs pigments purs résistants au soleil et à l'humidité, permettent à leurs utilisateurs de créer de nouveaux exploits créatifs. Cela a considérablement élargi la gamme des projets de Sheila Hicks et a également permis à l’artiste d’étendre ses installations à l’extérieur. Seize, Weave Space se poursuit dans le jardin Nasher.