Archives 2ème semestre 2022

Sandra Brewster, Racines

Evergreen Brick Works, Toronto (Canada)
27.07 - 31.10.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le programme d'art public Evergreen est heureux de présenter Roots, une installation photographique extérieure de Sandra Brewster qui explore la longue histoire de la présence noire dans la nature urbaine. Développés durant sa résidence artistique à Koerner, les panneaux photographiques de Brewster informent sur la vie végétale de la région, accueillant les visiteurs alors qu'ils explorent la vallée.








































 


















































English

























Expositions en cours et à venir

Telles des entités spectrales amicales, les œuvres de Brewster guident les spectateurs à travers ces espaces extérieurs, se mêlant à la vie végétale du vaste site et des jardins et planant au-dessus, en faisant écho aux promenades que l'artiste a faites avec l'activiste, universitaire et fondatrice de Black Outdoors, Jacqueline L. Scott, alors qu'elles voyageaient le long de la rivière Don dans le cadre de recherches préparatoires pour Roots. Le projet anime les racines du récit diasporique caribéen canadien de Brewster et évoque largement les histoires des Noirs sur cette terre. Qu'est-ce qui constitue une multitude d'expériences noires dans la nature sauvage canadienne ? Brewster relie le Canada et la Guyane, les forêts de Toronto et la jungle amazonienne, offrant de nouvelles perspectives sur les idées de chez-soi et d'appartenance tout en contribuant aux riches histoires de la diaspora noire dans le pays maintenant appelé Canada. Ces panneaux photographiques retracent les mouvements et les migrations vers et à travers des terres compliquées par des histoires de territoires non cédés et d'esclavage.

L'imagerie évocatrice de Brewster oscille entre présence et absence, être et devenir, aller de l'avant et reculer. Son processus d'application des images par le biais d'une technique manuelle de transfert de gel laisse de petits morceaux de papier fragmentés qui collent à leurs supports de panneaux de bois, tandis que d'autres parties des images se sont usées. Les zones qui restent refusent de sortir du processus de transfert, mises résolument en retrait. En ce sens, son processus n'est pas sans rappeler la mémoire. Une fois la vie transformée en mémoire, la distance entre le passé et le présent s'élargit, devenant moins distincte à travers les générations et les géographies. Les couches des œuvres de Brewster se décollent comme un oignon, leurs tons sépia ancrés dans le temps, leur temporalité devenant miroir de la vie. En tant qu'enregistrement d'un moment précis, Roots capture l'état de changement continu de la nature. Les panneaux photographiques fonctionnent comme des méditations sur la matérialité, l'interdépendance de l'écosystème et l'humanité qui s'y trouve.

Roots est un effort intrinsèquement collectif, développé parallèlement à la recherche sur les expériences des Noirs dans les ravins de Toronto en collaboration avec Scott, qui défend l'accès et le plaisir des Noirs au plein air. La nature collaborative du projet de Brewster rassemble l'art, l'exploration urbaine et les histoires et diasporas noires de Toronto, soulignant la nécessité d'établir des espaces extérieurs sûrs afin de rassembler et de construire des communautés. En partageant des histoires et des connaissances, Brewster et Scott ont généré un sentiment d'unité grâce à la vitalité de l'activité de plein air, avec ses effets nourrissants. Alors que «récréation» signifie «se rafraîchir grâce à un exercice agréable», le terme peut également signifier un renouvellement de soi en communiant avec la nature sauvage. Être parmi d'autres, vivre collectivement les curiosités et les joies du plein air, offre un potentiel réparateur et l'opportunité de forger de futurs souvenirs, alors que la nature et la communauté sont autant de guérisseurs.

Sandra Brewster est une artiste basée à Toronto qui aborde des thèmes centrés sur l'identité, l'appartenance, la mémoire et l'être noir au sein de la diaspora caribéenne. Elle a été récipiendaire du Toronto Friends of the Visual Arts Artist Prize en 2018 et du prix Gattuso pour une exposition pharee exceptionnelle au Contact Photography Festival 2017. Ses expositions personnelles récentes incluent Take a Little Trip, Olga Korper Gallery (2022); By Way of Communion, la Power Plant Contemporary Art Gallery (2022) ; Precious Sense, Harnett Gallery, Université de Rochester (2022); et Blur, Musée des beaux-arts de l'Ontario (2019-2020). Son travail apparaîtra dans la prochaine exposition Forecast Form: Art in the Caribbean Diaspora, 1990s-Today, MCA Chicago (2022–2023)













Exposition du 27 juillet au 31 octobre 2022. Evergreen Brick Works, 550 avenue Bayview - Toronto Ontario M4W 3X8 (Canada).



 











 





 



























 





 











Sandra Brewster, Racines, Evergreen Brick Works, Toronto, Canada

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Sandra Brewster, Roots, 2021–22. Photo-based gel transfer on pressure treated wood, dimensions variable. Photo: Ibrahim Abusitta

Sandra Brewster, Roots, 2021–22. Photo-based gel transfer on pressure treated wood, dimensions variable. Photo: Ibrahim Abusitta