Archives 1er semestre 2017

Bill Viola: une rétrospective

Guggenheim Bilbao (Espagne)

30.06 - 09.11.2017

Suivant

Communiqué de presse

 

Le musée Guggenheim de Bilbao présente Bill Viola: une rétrospective, un ensemble thématique et chronologique de la carrière de Viola, l'un des artistes les plus importants de notre époque et pionnier dans le développement de l’art vidéo. Organisée par le Musée Guggenheim Bilbao et parrainée par Iberdrola, cette exposition ambitieuse offre un panorama complet sur l'œuvre de Viola et l'évolution de l'art des médias en tant que forme artistique.















 


















































Son intérêt pour le mysticisme oriental et occidental, les philosophies et la poésie a aiguillé Bill Viola vers le potentiel technique de la vidéo comme outil pour une exploration permanente sur la condition humaine, la naissance et la mort, les processus de changement, de renaissance et de transformation qui sont des thèmes importants de son travail.

L'exposition Bill Viola: Une rétrospective remonte à ses débuts en art vidéo avec les bandes vidéo à un seul canal Four Songs (1976) et The Reflecting Pool (1977-79). Leur contenu foncièrement poétique traite de questions aussi importantes que la notion du temps et de la déconstruction, le sens de notre existence et notre place dans le monde.

Dans ses travaux des années 1980, après que Kira Perov (son épouse et collaboratrice depuis longtemps) ait commencé à travailler avec lui, son intérêt s’est porté sur la collecte de séquences destinées à être utilisées dans des pièces de diffusion. Il a utilisé la caméra et des lentilles spéciales pour capturer le paysage et enregistrer des images habituellement au-delà de notre perception. Cette période a également servi de transition vers ses installations de salles entières des années 1990 qui plongent le spectateur dans les images et le son. Il a également commencé à ajouter des éléments physiques à ses œuvres. L'intérêt continu de Viola pour les thèmes spirituels peut être vu dans des objets sculpturaux comme Heaven and Earth (1992) et dans de grandes installations comme Slowly Turning Narrative (1992).

Avec l'arrivée du nouveau millénaire et l'avènement des écrans plats haute définition, Viola a commencé à produire de petites et moyennes pièces dans une série intitulée Les Passions, une étude des émotions au ralenti, comme Surrender, ou qui décrit le passage du temps et des générations, comme dans lCatherine’s Room et Four Hands (toutes réalisées en 2001). Ces travaux intimes ont été suivis par les installations monumentales Going Forth By Day (2002), dans lesquelles cinq grandes projections murales partageant le même espace invitent les téléspectateurs à réfléchir sur leur propre vie et notre existence humaine.

Au cours de la dernière décennie, grâce à une panoplie de médias et de formats, Viola a continué dans son travail à décrire l'expérience fondamentale de la vie. Cela s’illustre avec éloquence par son utilisation de l'eau dans des œuvres comme The Innocents (2007), Three Women (2008) et The Dreamers (2013) - et son parcours dans le cycle de la vie qui commence dans cette exposition avec Heaven and Earth ( 1992) et se termine par une renaissance avec Inverted Birth (2014).



 











Rétrospective Bill Viola au Guggenheim Bilbao (Espagne)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2017. Tous droits réservés

Exposition du 30 juin au 9 novembre 2017. Guggenheim Bilbao, Abandoibarra et.2 – 48001 Bilbao (Espagne). Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 20h. Fermé tous les lundis sauf  :

le 2 janvier, le 10 et le 17 avril, le 1er mai, tous les lundis de juillet et août, le 4 et le 11 septembre et le 4 décembre 2017.









 





 



























 





 











ArtCatalyse Expositions internationales

Bill Viola, The Dreamers (detail), 2013. Video/sound installation. Performer: Madison Corn. Courtesy Bill Viola Studio. Photo: Kira Perov. © Bill Viola.






Bill Viola, The Dreamers (detail), 2013. Video/sound installation. Performer: Madison Corn. Courtesy Bill Viola Studio. Photo: Kira Perov. © Bill Viola.

English