Archives 1er semestre 2022

Quand le soleil est bas - Les ombres sont longues

Galerie Arsenal, Bialystock (Pologne)

01.04.2022 - 13.05.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Le Mal des semaines passées parle de lui-même ; la mort et les ruines ont éliminé l'humanité. Privé les gens de ce qu'ils considèrent comme des structures civiles fondamentales. Le langage, expliquant le monde basé sur la logique de la rationalité. Et si on expliquait le monde au monde en deux mots ?


Ce « nouvel » alphabet est apparu, non pas le 24 février 2022, mais il y a des décennies, des années et des siècles. L'ensemble de l'ordre, basé sur le pouvoir et l'oppression à conquérir par des structures rigides, l'abus et la violence, sous toutes ses différentes formes, et envers tous les êtres vivants.


« Ce dont on ne peut parler, il faut le taire » est la phrase par laquelle L. Wittgenstein terminait son « Tractatus Logico-Philosophicus ». La faiblesse totale des structures logiques dans une tentative de décrire le monde. Le mutisme comme nouvelle réalité.









































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

Le silence fait peur.

Nous sommes assis dans une grotte archaïque représentant les ombres sur les murs, nous demandant si c'est le lever ou le coucher du soleil.

« Par solidarité et un profond chagrin pour tout le peuple ukrainien et avec des convictions de liberté pour la Biélorussie. » Anna Karpenko, commissaire (Biélorussie), 10 mars 2022

« Nous travaillons depuis près d'un an sur l'exposition When the Sun Is Low—the Shadows Are Long, l'événement se voulait dès le premier jour un geste de solidarité avec la Biélorussie dans sa lutte pour la liberté et la démocratie. Causée et encouragée par l'attaque de la Russie contre l'Ukraine, la guerre actuelle est la preuve de la menace à laquelle ces valeurs sont aujourd'hui menacées. » Monika Szewczyk, Directrice, Galerie Arsenal à Białystok

Le philosophe biélorusse Ihar Babkou a surnommé la Biélorussie le "Royaume des ruines" en référence à une histoire d'abandon et d'orphelinat, couplée à une richesse extraordinaire de ce lieu que les médias appellent souvent la "terra incognita". Les « ruines » délimitent les limites du rapatriement de chaque civilisation vers la « nature ». Les ombres du passé deviennent le signe avant-coureur de nos tentatives d'interpréter, de visualiser et d'embrasser une trace des temps hantés par l'absence et la persécution. Plus les ombres sont longues, moins nous avons de chances de découvrir la vérité sur les objets qui les projettent.

« L'exposition When The Sun Is Low—The Shadows Are Long offre une vision d'un contexte historique et contemporain de l'art biélorusse, révélant les interconnexions complexes entre la nature profondément archaïque des êtres humains dans les dimensions sociales, politiques et culturelles, et un désir timoré de briser le cercle vicieux des régimes répressifs et de leurs systèmes. » Anna Karpenko

Projet porté par la Galerie de l'Arsenal à Białystok, GfZK, le Musée d'art contemporain de Leipzig et le Goethe-Institut Varsovie, et supporté par La Fondation pour la coopération polono-allemande, Martin Roth Initiative











Quand le soleil est bas - Les ombres sont longues, Galerie Arsenal, Bialystock

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés

Exposition du 1er avril au 13 mai 2022. Galeria Arsenal, Adama Mickiewicza 2 - 15-222 Białystok (Pologne).

 







 











 





 



























 





 











Design: Anna Nałęcka-Milach.