Expositions à venir

Otobong Nkanga, Underneath the Shade We Lay Grounded

Hôpital Saint-Jean, Bruges (Belgique)

25.06 - 25.09.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Musea Brugge inaugure le 25 juin une importante exposition personnelle de l’artiste nigériane et belge Otobong Nkanga internationalement reconnue à l’Hôpital Saint-Jean de Bruges.


Otobong Nkanga est considérée à l’échelon mondial comme l’une des plus prometteuses artistes contemporaines du moment. Elle est réputée pour ses installations et performances, dans lesquelles elle s’intéresse en particulier les concepts d’identité, de matières premières en tant que symbole d’un territoire, source de pouvoir et de conflit, d’exploitation du paysage et de l’homme par le travail, emblème de la mondialisation et de la transformation.








































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

Cette exposition, intitulée Underneath the Shade We Lay Grounded, se déploie tant au rez-de-chaussée que dans le grenier à l’impressionnante charpente, soit au total sur une surface d’exposition de 2 500 m2.

Dans cette exposition novatrice, Nkanga cherche à établir un dialogue intense et permanent avec le visiteur, avec l’ancien hôpital Saint-Jean et avec la ville de Bruges. Sur ce site historique évocateur, Nkanga souhaite « guérir » le visiteur de ses blessures intérieures, le « soigner » en le connectant avec son art et en résonnance avec d’autres œuvres de la collection de Musea Brugge, comme celles de Hans Memling et de Jan Beerblock. ​ Le concept central de cette expo est le grounding ou reconnexion à la terre, qui sert de fil rouge à travers tout le parcours artistique. L’artiste relie ainsi l’humain à son environnement matériel, spirituel et culturel. .

Otobong Nkanga a conçu pour les salles du rez-de-chaussée de l’Hôpital Saint-Jean une nouvelle version de son œuvre Taste of a Stone. Dans le paysage rocailleux de cette impressionnante installation totale (pour laquelle elle a utilisé quelque 50 tonnes de pierres blanches), elle crée un lieu de refuge propice à la réflexion, au dialogue et à la guérison. Elle invite ainsi les visiteurs à déambuler sur ces cailloux pour se reconnecter à la terre.

Taste of a Stone ouvre également un podium libre pour la parole, la musique, le chant et les performances. Cette dynamique fera d’ailleurs partie intégrante de l’œuvre. Les thèmes de la perte, de la mort et de la renaissance s’expriment également dans les monumentales tapisseries et les sculptures textiles dont Nkanga a recouvert les murs du musée.

Dans l’imposant grenier de l’Hôpital Saint-Jean, réputé pour sa charpente en bois d’origine parmi les mieux conservées d’Europe, Nkanga a réalisé une nouvelle version de sa célèbre sculpture Anamnesis, remplie ici d’épices et autres matières premières qui étaient autrefois importées et commercialisées à Bruges. C’est ainsi que l’artiste met le visiteur en relation avec les anciennes routes commerciales entre l’Europe et l’Afrique, qui appartiennent au patrimoine mémoriel de Bruges.

​Commissaire de l’exposition: Michel Dewilde ​

Otobong Nkanga (1974 – Kano, Nigéria) est une artiste en arts plastiques et performances. Elle habite et travaille à Anvers. Nkanga se concentre sur les concepts d’identité, de matières premières en tant que symbole d’un territoire, source de pouvoir et de conflit, d’exploitation du paysage et de l’homme par le travail, emblème de la mondialisation et de la transformation. Son œuvre consiste en une palette étendue de diverses formes artistiques, parmi lesquelles figurent des dessins, des performances, des sculptures et d’autres médias. Elle est considérée à l’échelon mondial comme l’une des artistes contemporaines les plus prometteuses du moment. Elle a réussi à se constituer au cours des dernières années un impressionnant palmarès, avec entre autres des expos au Tate Modern de Londres, à la Biennale d’art contemporain de Lyon, au M HKA à Anvers, à Documenta 14 à Athènes et à Kassel ainsi qu’à la Kunsthaus Bregenz.
L’artiste a été première lauréate au concours Lise Wilhelmsen Art Award (Oslo, 2019) et s’est vu décerner les distinctions suivantes : le Peter Weiss Award (Bochum, 2019), la Mention spéciale de la 58ème édition de l’exposition internationale d’art de la Biennale de Venise (Venise, 2019), le prix Ultima des Arts Plastiques (Bruxelles, 2019), le Belgian Art Prize (Bruxelles, 2017) et le 8ème Yanghyun Art Prize (Séoul, 2015).














Exposition du 25 juin au 25 septembre 2022. Hôpital Saint-Jean , Mariastraat 38 - 8000 Bruges ​(Belgique). Tél.: +32 50 44 87 43.

Ouverture de 9h30 à 17h00.


 







 











 





 



























 





 











Otobong Nkanga, Hôpital Saint-Jean, Bruges, Belgique

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés