Expositions en cours

Olaf Nicolai, C’est un endroit abandonné par Dieu; mais c’est beau, n’est-ce pas ?

Lokremise St. Gallen (Suisse)

07.07 - 11.11.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Les œuvres d'Olaf Nicolai ont été présentées dans de nombreuses expositions internationales, de la documenta à la Biennale de Venise. Le paysage, l'un des thèmes les plus complexes de l'histoire de l'art, est un leitmotiv dans l'œuvre de Nicolaï. Pour la Lokremise de Saint-Gall, il a conçu un environnement de plain-pied qui pourrait être un paysage désertique ou lunaire - comme l'indique la citation qui donne son nom à l'exposition, prononcée par l'astronaute américain Charles «Pete» Conrad Jr. le 18 novembre 1969 lorsqu’il était sur la lune. Nicolai crée un paysage stérile et utopique dans lequel plusieurs niveaux de références se chevauchent et se condensent. Les changements dans la relation entre le corps, l'espace et le mouvement, et en particulier les imaginaires ainsi évoqués, sont au centre de son travail.
































 


















































English
Deutsch








Olaf Nicolai, Lokremise St. Gallen (Suisse)

Exposition du 7 juillet au 11 novembre 2018.Lokremise St. Gallen , Grübergstrasse 7 - 9000 St. Gallen (Suisse). Tél.: +41 71 242 06 71. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à 17h, noctunre le mercredi jusqu’à 20h.







 







 











 





 



























 





 











Olaf Nicolai, Zabriskie Point, 2010. Courtesy Galerie EIGEN + ART Leipzig/Berlin 2018, ProLitteris, Zürich

Olaf Nicolai, Zabriskie Point, 2010. Courtesy Galerie EIGEN + ART Leipzig/Berlin 2018, ProLitteris, Zürich




© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

L'installation de Nicolai dans la Lokremise consiste principalement en du sable, un sédiment meuble qui, dans des conditions climatiques changeantes, forme un paysage en mouvement. Des références géologiques et géopolitiques entrent en jeu; la notion d'hétérotopie de Michel Foucault vient aussi à l'esprit: Foucault a inventé le terme à la fin des années 1960 pour décrire des lieux transitoires en marge de la société où l'ordre social est à la fois représenté, contesté et miné Le paysage stérile de Nicolaï apparaît ainsi comme un lieu ambigu qui peut êre évoqué dans le contexte du changement social actuel et qui, en même temps, met en mouvement le potentiel imaginatif du spectateur.

L'exposition commence par l'œuvre Zabriskie Point, une série de photographies prises la nuit avec un flash à Zabriskie Point dans la Vallée de la Mort. Les photos évoquent une promenade nocturne d'environ une heure à travers le paysage dans lequel le film éponyme de Michelangelo Antonioni de 1970 expose des scènes utopiques d'amour libre et des séquences de rêves.

Lorsque les visiteurs commencent leur parcours à travers le paysage de la Lokremise, ils peuvent ramasser une météorite de la taille d'une main. C'est ce petit objet extraterrestre qui, dans Visiteur, sois mon invité présente notre relation à l'environnement d'une autre manière.


L'exposition de Nicolai s'étendra également au Kunstmuseum St. Gallen. Des objets en forme de gouttes de verre transparent sont éparpillés sur le sol de différents espaces d'exposition. Comme les instruments optiques qui concentrent l'espace environnant en un seul point, les gouttes de verre révèlent un puzzle réflexif sur la relation réciproque entre l'isolement et l'appartenance, la proximité et la distance. De manière subtile, l'œuvre Écho relie les coordonnés de l'espace et du paysage avec la personne - visiteur et artiste, puisque le volume total de toutes les gouttes de verre correspond au volume du corps de Nicolaï

L’exposition C'est un endroit abandonné par Dieu; mais c'est beau, n'est-ce pas? dans l’espace d'art de la Lokremise à Saint-Gall s’insère entre deux autres expositions d'Olaf Nicolai, à la Kunsthalle Bielefeld (du 15 juin au 9 septembre 2018) et à la Kunsthalle Wien (du 13 juillet au 7 octobre 2018).

Alors que les trois expositions examinent différentes facettes du travail de Nicolai et abordent rétrospectivement les concepts interdisciplinaires de l'artiste durant les 20 dernières années, la présentation à Saint-Gall rassemble des œuvres existantes et nouvelles qui montrent le développement de l'œuvre de l'artiste dans un contexte spécifique. Dans le cadre des expositions, un catalogue sera publié conjointement par les trois institutions.

Commissaire d’exposition : Lorenzo Benedetti