Archives 2ème semestre 2014

Notes on Undoing

Garis & Hahn, New York (USA)

20.11 - 20.12.2014

Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-flux


La Fondation Ikon Arts est heureuse de présenter Notes on Undoing, une exposition collective d'artistes croates établis et émergents organisée par Branka Bencic. L'exposition présente les photographies, films, le dessins, peintures et œuvres multimedia de Igor Eškinja, Vlatka Horvat, Igor Grubic, Tina Gverovic, Zlatko Kopljar, Dino Zrnec, Marko Tadić, Damir Óčko, Hrvoje Slovenc, Viktor Popović, et Ljiljana Mihaljević. Notes on Undoing est la première monstration de l'art contemporain croate à New York.



















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Notes on Undoing, Garis & Hahn, New York

Exposition du 20 novembre au 20 décembre 2014. Garis & Hahn, 263 Bowery – New York, NY 10002 (USA). Tél.: +1 212-228-8457.






 











English





Notes on Undoing réunit un groupe d'artistes ayant un patrimoine culturel commun et des pratiques diverses toutes centrées sur l'exposition, le panorama et l’exploration de hypothèses dominantes qui nourrissent les points de vue de l'artiste et de son public. Le spectateur peut observer ces artistes abordant leurs pratiques avec des approches encore diversement connectées, avec un intérêt pour les expériences humaines universelles telles que la façon dont le corps ou un objet se rapporte à son environnement, et en alternance avec un intérêt pour les expériences particulières du statut d’artiste, par exemple la relation entre l'artiste et l'institution, ou la présentation d’oeuvres dans un espace.

Le conservateur Branka Bencic précise en outre: «
Les statuts artistiques engagent des questions de (re)présentation, de structure et d’élaboration de l'œuvre d'art, ou le fait de « se présenter » soi-même, montrant les tensions entre l'observateur et l’observé, explorant les relations spatiales et les interactions entre les objets. »

Dans le cadre des oeuvres exposées dans
Notes on Undoing, le spectateur peut observer la manière dont ces artistes déconstruisent et "annulent" les hypothèses et les structures autour d'eux, tandis que dans le même temps leurs œuvres créent et révèlent de nouveaux cadres et relations dans chacun de ces domaines.

Linda Mateljan, directrice de la fondation, écrit : «
La Fondation Ikon Arts a été créée pour investir un engagement avec la création artistique croate en offrant une visibilité et des expositions à des artistes, designers et réalisateurs croates. Alors que Notes on Undoing constitue l'exposition inaugurale de la Fondation Ikon Arts à New York City, nous avons voulu montrer le nombre d’oeuvres de haute qualité produites en Croatie, qui non seulement nous fournissent des visions engagées du monde, mais aussi des perspectives provocantes qui élargissent les possibilités de notre évolution intellectuelle et esthétique. Ces propositions sont spécifiques à la pratique artistique croate, autant qu’elles sont pertinentes dans le contexte de l'art contemporain dans la ville de New York, et à l'étranger. »

La Fondation Ikon Arts est fière d'avoir l'occasion de présenter cette exposition historique de l'art contemporain croate en collaboration avec Garis & Hahn.


La Fondation Notes on Undoing est soutenue par le ministère de la Culture de la République de Croatie, le ministère de la Culture de la Ville de Zagreb, le département de la Culture de la ville de Split, le département de la Culture de la ville de Pula, Garis & Hahn, Duggal Solutions audiovisuelles et 567Global, la Fondation Ikon Arts et ses amis.

La Fondation Ikon Arts a été créée en 2013 dans le but d’initier un engagement avec la scène créative croate aux Etats-Unis. Ayant installé son siège social à New York City, la Fondation Ikon Arts gèrela plate-forme numérique Ikon revue et organise des expositions, des projections de films et des commandes d’oeuvres. La Fondation Ikon Arts est une association sans but lucratif exonérée d'impôts.








Igor Eskinja, Project Room, 2011. C-type photograph, 36 x 48 inches. Image courtesy of the artist.



Igor Eskinja, Project Room, 2011. C-type photograph, 36 x 48 inches. Image courtesy of the artist.