Expositions en cours

Nomeda et Gediminas Urbonas

Galerie nationale d’art, Vilnius (Lituanie)

27.07 - 24.09.2023

PrécédentSuivant

Communiqué de presse



À travers les cultures et les paysages, le marais est synonyme de crise. C'est la mauvaise nature qui défait l'ordre élémentaire en mélangeant le sol, l'air et l'eau dans une masse informe sans fond qui résiste à la cartographie et à la représentation. N'abritant que de la vermine, rien ne peut être construit ni cultivé dans sa fécondité chaotique, qui menace même de tout gâcher en préservant les corps et les matériaux qui viennent s'y reposer.


Embrassant – et renversant – ces mythologies négatives du monde naturel, l’institution Partially Swamped envisage l'espoir et l'avenir dans le marais. L'exposition présente des œuvres majeures de la dernière décennie de Nomeda et Gediminas Urbonas, dont River Runs (2012), Mushroom Power Plant (2017) et The Psychotropic House : Zooetics Pavilion of Ballardian Technologies (2015-16). Des archives de projets antérieurs sont également présentées, dont certaines remontent à l'époque de la transition après la chute du rideau de fer. Depuis les premières lectures féministes de la psyché (post-)soviétique à l'art activiste communautaire et aux corrélations de l’art et des sciences, l'exposition retrace les phases changeantes de l'œuvre des Urbonas. Cependant, le respect de ce que nous appellerions aujourd'hui la citoyenneté environnementale a toujours été une prémisse de leur collaboration.






































 


















































English
























Caractéristique de la façon dont les artistes jouent avec les formes et les processus sociaux, Partially Swamped Institution est une exposition qui fuit l'agencement et permet la contingence. À cheval sur des corps humains et pas si humains, il comprend des ateliers, des entités vivantes et des robots - et dans un geste extraordinaire, amène le marais au musée, tel qu'il a été construit dans la cour de la National Gallery of Art. Ce morceau de contrebande vivante emmêle les écologies urbaines et naturelles, et invite l'institution à agir comme un soignant pour une communauté d'organismes qui devient à la fois un dispositif d'action et une méditation sur de nouvelles formes de coexistence.

Un protagoniste hors site est une tourbière dans le sud de la Lituanie, Meškos Šikna. Les Urbonas ont recherché Meškos Šikna pour des imaginations à introduire dans leur marais au musée, et sera la destination de visites sur le terrain pendant la période d'exposition. Il porte en outre un toponyme approprié pour les pays qui sont la cible de l'expansion impérialiste.

Le titre de l'exposition évoque Partially Buried Woodshed de l'artiste américain Robert Smithson, un classique du land art qui est devenu un mémorial improvisé en hommage aux étudiants qui ont été abattus à son emplacement par des soldats de la Garde nationale lors de manifestations anti-guerre en 1970.

Des points de confrontation aussi intenses suggèrent des institutions culturelles et démocratiques exposées et vulnérables, mais aussi des écosystèmes qui sont – ou devraient être considérés - comme des sujets politiques. Le marais est une multiplicité dynamique d'êtres et de matériaux, d'éléments et de terrains qui défie la division du monde en constructions de «nature» et de «culture», offrant une chance inattendue pour une nouvelle création de sens et pour que la vie émerge du chaos. .

Commissaire : Lars Bang Larsen.
Conception de l'exposition : Jurga Daubaraitė et Jonas Žukauskas.

Depuis 2009, Nomeda et Gediminas Urbonas occupent des postes à temps plein dans le programme Art, Culture et Technologie du MIT. Leur travail a été présenté à la documenta11 (2002), à la 3e Biennale de Berlin (2004), au Pro-test Lab (Vilnius, 2005-2007), à la 32e Biennale de São Paulo (2016) et à Critical Zones (ZKM, 2020), et dans de nombreuses autres expositions. Ils ont également conçu la Villa Lituania et la Swamp School comme contributions lituaniennes officielles respectivement à la 52e biennale d'art de Venise (2007) et à la 16e biennale d'architecture de Venise (2018).

Ils ont organisé des symposiums, tels Artistic Intelligence? Making it together in the Multispecies World à l'Université de Bologne (2023), Zooetics+ au MIT (2018), The Future Fictions Summit à Asbrú, Reykjavík (2016). Leurs publications incluent Swamps and the New Imagination (Sternberg Press / MIT Press, à paraître en 2023), Public Space? Lost & Found (SA+P Press / MIT Press, 2017) et Devices for Action (MACBA, 2008). Leur travail fait partie des collections du MO Museum of Modern Art, Vilnius ; du MACBA, Barcelone et du Musée d'art contemporain Kiasma, Helsinki, entre autres institutions.

















Expositions en cours et à venir

Urbonas Studio, Swamp Observatory Gotland AR App, 2022. Nomeda & Gediminas Urbonas in collaboration with Atheneskolan Gotland (drawings and sounds), Indre Umbrasaite (architecture), Kristupas Sabolius (script), Mouse on Mars (sound compositions), Terry T Kang and Thomas Harriett (programming). Commissioned by Public Art Agency Sweden and Baltic Art Center. 2022. Photo: Urbonas Studio.

Exposition du 27 juillet au 24 septembre 2023. Galerie nationale d'art de Vilnius, Konstitucijos pr. 22 - LT-08105 Vilnius (Lituanie). T +370 5 212 2997. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h, le jeudi de 12h à 20h.

 











 





 



























 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2023. Tous droits réservés

Nomeda et Gediminas Urbonas, Galerie nationale d'art, Vilnius, Lithuanie