Melancholie, Boghossian Foundation - Vialla Empain, Bruxelles

Expositions en cours

Mélancolie

Boghossian Foundation - Vialla Empain, Bruxelles (Belgique)

15.03 - 19.08.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Présente depuis l'antiquité à l'Est et à l'Ouest et nommée bile noire, acedia ou rate selon l'époque, la mélancolie renvoie sans cesse l'homme à une origine perdue et au regret d'un monde passé, qui opérerait un charme douloureux. Ce tempérament, historiquement assimilé à des sentiments positifs et négatifs, a inspiré certains des plus grands artistes du monde.

Melancholia présente des œuvres d'artistes majeurs de différentes parties du monde, et des installations spécialement conçues pour la Fondation Boghossian, comme la bibliothèque de Pascal Convert ou Animitas, l'installation de Christian Boltanski dans le jardin de la Villa Empain. D'autres exemples incluent les sculptures et installations de Claudio Parmiggiani et la fresque d'Abdelkader Benchamma.


































 


















































English








Avec quelques sélections rassemblées par Lorand Hegyi dans Empathic Cartography-Objectivity versus Sensi à travers un dialogue entre les œuvres d'artistes modernes et contemporains qui inspirent ou s'inspirent de la nostalgie d'un ailleurs ou d'un avant, et des représentations de la solitude, des ruines et du temps qui passe, l'exposition invite le public à explorer les manifestations de la mélancolie.

Un lien est tissé à travers les œuvres de 38 artistes et un dialogue s’opère entre les peintures de Rémy Zaugg, les autoportraits de Giuseppe Penone et Joseph Beuys, l'œuvre sculptée d'El Anatsui, l'installation de Barbara Bloom ou le travail sonore de On Kawara. L'exposition présente également des pièces de nombreux artistes belges tels que Léon Spilliaert, Constant Permeke, Paul Delvaux, Jef Geys, Geert Goiris et le collectif KRJST Studio.

Si la mélancolie reste au cœur des problèmes auxquels l'humanité reste aujourd'hui confrontée, c'est parce que le monde auquel elle doit faire face est une source de préoccupation inéluctable, notamment face aux défis humanitaires actuels et au changement irréversible de notre régime climatique. Le monde "connu" ne sera plus jamais le même et ressemble maintenant à un paradis perdu. La révolution numérique des années 2000 a inauguré une forme de déshumanisation des relations humaines, remettant en question la mesure dans laquelle l'individu reste un être unique et irremplaçable.


Œuvres d'Etel Adnan, Manal Al Dowayan, El Anatsui, Farah Atassi, Abdelkader Benchamma, Barbara Bloom, Joseph Beuys, Christian Boltanski, Pascal Convert, Eli Cortiñas, Giorgio De Chirico, Paul Delvaux, Marlène Dumas, Lionel Estève, Jef Geys, Alberto Giacometti, Geert Goiris, Mimmo Jodice, On Kawara, Martin Kippenberger, KRJST Studio, Marwan, Mathieu Mercier, Melik Ohanian, Claudio Parmiggiani, Giuseppe Penone, Constant Permeke, Félicien Rops, Norbert Schwontkowski, Kiki Smith, Léon Spilliaert, Tatiana Wolska, Samuel Yal, Rémy Zaugg, Lamia Ziadé

Sur une proposition de Louma Salamé.

Le catalogue accompagnant l'exposition comprend une sélection de citations de poètes et d'écrivains ainsi qu'une collection de photographies de l'exposition.



Exposition du 22 mars au 3 mai 2018. Boghossian Foundation - Villa Empain , Avenue Franklin Roosevelt 67 – 1050 Bruxelles (Belgique). Ouverture du mrdi au dimanche de 11h à 18h.







 







 











 





 



























 





 











Melancholie, Boghossian Foundation - Vialla Empain, Bruxelles

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Claudio Parmiggiani, Senza Titolo, 2009. Book, plaster and clock, 51.5 x 74.4 x 26 cm. Courtesy the artist and Meessen De Clercq, Brussels.



Claudio Parmiggiani, Senza Titolo, 2009. Book, plaster and clock, 51.5 x 74.4 x 26 cm. Courtesy the artist and Meessen De Clercq, Brussels.