Expositions en cours

Marlies Pöschl, Technologies du vivre ensemble

Kunstverein Ludwigshafen (Allemagne)

11.06 - 14.08.2022

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


Plus notre prise de conscience de la crise climatique imminente en tant que catastrophe écologique mortifère augmente, plus les appels au changement dans la société et les concepts pour concevoir la vie de manière durable se renforcent. La question de savoir comment prendre soin les uns des autres aujourd'hui et demain devient de plus en plus explosive dans ce contexte : l'absence d'égalité des chances, le système de soins en permanence débordé, ou encore l'absence persistante de contrat climatique entre les générations sont seulement quelques-uns des sismographes d’un équilibre social si souvent instable. Avec ses films et installations multi-perspectives, Marlies Pöschl développe fréquemment une image de telles fractures dans une réalité sujette aux conflits dans les formats ouverts d'échange éducatif et de travail collectif. Des questions urgentes sur l'avenir résonnent encore et encore dans ses œuvres, intégrant des questions sur la façon dont les infrastructures nécessaires à la vie, comme la production de nourriture et la production de soins, pourraient être modifiées en raison du progrès technologique. L'exposition Technologies of Togetherness au Kunstverein Ludwigshafen est la première présentation institutionnelle personnelle de l'artiste autrichien en Allemagne.








































 


















































English
























Expositions en cours et à venir

Les récits cinématographiques de Pöschl embarquent leurs spectateurs dans des décors souvent cachés et présentent des fusions étonnantes entre le mythe, la documentation et la science-fiction. Ils se concentrent toujours plus sur des lieux situés à la périphérie de la vie sociale et fonctionnent selon leur propre logique interne. Son film Evernormal Granary (2022), nouvellement produit pour l'exposition, se concentre également sur un organisme fermé : le grenier d'État sur la rive du Rhin à Ludwigshafen est présenté comme une architecture autorégulatrice qui, comme le veut son principe, est censé compenser les fluctuations de l'offre et de la demande. Ce nouvel essai cinématographique de Marlies Pöschl aborde des questions concernant l'économie, la sécurité alimentaire, la botanique et la spéculation alimentaire ainsi que la logistique, et oppose la production alimentaire industrielle aux perspectives écologiques indigènes. Pour Evernormal Granary, l'artiste a collaboré avec la chorégraphe américaine Amelia Eisen. La chorégraphie exécutée par les « gardiens » du grenier fait référence au livre Braiding Sweetgrass (2013) de Robin Wall Kimmerer et traite les relations réciproques entre les êtres humains et la nature en une danse dans la poussière et au son du traitement du grain.

La danse, la musique, la performance, le langage et la poésie ne sont que quelques-unes des possibilités expressives utilisées par l'artiste. Le travail collectif est également une méthodologie connective centrale dans les explorations artistiques de Marlies Pöschl. Dans sa démarche, elle implique fréquemment d'autres artistes, mais aussi des acteurs amateurs et des individus issus de divers milieux sociaux. Pöschl initie fréquemment des formats de travail pédagogique ou d'échange direct avec ses semblables, sur la base desquels sont ensuite produites des œuvres artistiques. Simple Whistles (2020), par exemple, est une vidéo HD basée sur une performance chorale développée avec des membres de la chorale française La Clé des Chants et des résidents d'une maison de retraite. Une composition poétique composée collectivement sur leur future maison de retraite a été créée en référence aux bruits de machines qui encerclent les seniors dans leur quotidien.

Les films de Marlies Pöschl imaginent les possibilités d'un avenir numérisé, durable et solidaire face à un présent menacé et en perte d'équilibre. Technologies of Togetherness présente un large éventail du travail créatif de l'artiste jusqu'à aujourd'hui. Avec ce projet, l'exposition souhaite sensibiliser les visiteurs du Kunstverein Ludwigshafen au caractère processuel des développements sociaux en relation avec les questions actuelles de la société. L'art de Pöschl représente le va-et-vient constant de notre progrès, dans lequel les besoins de l'individu et de la société, ainsi que l'objectivité et l'émotivité, la durabilité et l'efficacité économique sont équilibrés. Elle prône la science et la sensualité à parts égales et requiert encore et toujours la seule solution à notre dilemme : la coexistence.

Exposition organisée par Jana Franze-Feldmann















Marlies Pöschl, Evernormal Granary (still), 2022. 4K video, colour, stereo, 20 minutes. © Marlies Pöschl



Exposition du 11 juin au 14 août 2022. Kunstverein Ludwigshafen am Rhein, Bismarckstraße 44-48 - 67059 Ludwigshafen am Rhein (Allemagne). T +49 621 528055. Ouverture du mardi au vendredi de 12h à 18h, samedi et dimanche de 11h à 18h.




 











 





 



























 





 











Marlies Pöschl, Technologies du vivre ensemble, Kunstverein Ludwigshafen, Allemagne

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2022. Tous droits réservés