Expositions à venir

Les yeux dans la pierre

Stari Sanatorij, Maribor (Slovénie)

17.05 - 28.07.2024

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


UGM | Maribor Art Gallery et EMPACT présentent la neuvième édition de la Triennale d'art et d'environnement EKO sous le titre Eyes in the Stone.



































 


















































English



























Depuis les contes populaires et les sources de l’horreur moderne dans la littérature et le cinéma jusqu’aux formes d’art contemporaines, le genre de l’horreur a toujours détenu le potentiel de répondre aux peurs humaines et sociétales. Avec l’exposition Eyes in the Stone, nous donnons le pouvoir à l’émotion primaire de la peur pour émerger de notre engourdissement face aux avertissements apparemment défaillants de la science. Les artistes de l'exposition répondent par leur forme et leur récit à l'atmosphère menaçante de la nature et de la culture. Dans le nouveau lieu de la Triennale EKO – l'ancien sanatorium du Dr Mirko Černić au centre de Maribor – sont présentées des œuvres d'art qui, à travers le choc, le sentiment d'effroi, d'inquiétude et de découragement, et la réflexion critique, offrent une chance de catharsis face à l’effondrement environnemental. L'ancien sanatorium, une villa moderniste avec son jardin environnant, devient une métaphore de la maison. Si nous considérons la Terre comme notre maison, alors celle-ci est une maison hantée. Événements météorologiques anormaux, extinctions massives, incendies et inondations, tremblements de terre, c’est comme si la planète se vengeait de ses habitants. Lorsque quitter cette maison ou qu’un exorcisme n’est pas une option, nous devons apprendre à vivre avec ces esprits agités. Nous entrons dans cette maison hantée, cette terreur planétaire, afin de comprendre et de faire la paix avec les esprits troubles que notre présence sur Terre a réveillés. Viens avec nous. Si tu oses.























Expositions en cours et à venir

Ana Likar, She Made Storms (Marina Češarek Gallery) (still), 2024. HD video, 10:30 minutes. Courtesy of the artist.

Ana Likar, She Made Storms (Marina Češarek Gallery) (still), 2024. HD video, 10:30 minutes. Courtesy of the artist. Visage en pierre de la vierge païenne, face nord de Prisank (Slovénie)

Visage en pierre de la vierge païenne, face nord de Prisank (Slovénie)

Des yeux dans la pierre m'observent, me poursuivent. Me protéger ? Condamner ? Garder le silence ? A quoi pense la fille dans le rocher ? Qu'a-t-elle vu ? Qu'a-t-elle vu qui la pétrifiait à ce point ? Qu'a-t-elle fait pour se transformer en pierre ? Sur le versant nord du mont Prisank, dans les Alpes juliennes, la nature a gravé une effigie du visage d’une jeune femme sur le flanc de la montagne. Pendant des millénaires, la jeune fille païenne, piégée dans la pierre, fut la sentinelle de son territoire. Au fil des siècles, les traditions orales ont attribué de nombreuses significations à la formation naturelle, à la face rocheuse, aux yeux dans la pierre. Une histoire raconte l'histoire d'une fée qui avait prédit qu'un nouveau-né deviendrait un chasseur et tuerait le mythique Corne d'Or, devenant ainsi riche grâce à ses cornes d'or. Ses sœurs ont maudit la fée pour sa prophétie et l'ont emprisonnée dans la montagne pour l'éternité. Dans la neuvième édition de la Triennale Art et Environnement, le public et les artistes se voient reflétés dans la Heathen Maiden. Notre comportement dans son domaine, dans le royaume de Goldenhorn, est examiné de près sous son regard persistant, en sa présence incessante. En même temps, nous pouvons nous reconnaître dans son destin. Malgré d’innombrables avertissements, nous observons impuissants les conséquences de l’ingérence de l’humanité dans la nature, comme si nous étions coincés dans la pierre. L’aura immobile et pierreuse de la jeune fille païenne au milieu d’une catastrophe environnementale crée une atmosphère inquiétante ; un sens nouveau et sinistre est donné au regard séculaire.

En tant qu'épicentre actuel de la région, la Triennale de l'art et de l'environnement de Maribor présente des œuvres principalement d'artistes slovènes, autrichiens et hongrois. Le directeur artistique d'EKO 9, Jure Kirbiš, a été rejoint par l'artiste et commissaire Dominika Trapp et le conservateur et médiateur Markus Waitschacher dans le rôle de conseillers artistiques, et ensemble ils ont invité plus de 30 artistes de la région, attirés par l'œil de la jeune fille dans la pierre, pour participer à l'exposition.


Les artistes : Saša Bezjak, Lan Breški, Ana Čavić, Ines Doujak, Herman Gvardjančič, Andrea Éva Győri, Thomas Hörl & Peter Kozek, Kier-La Janisse, Vid Koprivšek, Nina Koželj, Gašper Kunšič, Ana Likar, Eva-Maria Lopez, David Nez, Ludvik Pandur, Mila Panić, Edith Payer, Ana Pečar, Oton Polak, Janko Ravnik, Līga Spunde & Aleksandrs Breže, Dominika Trapp, Ádám Ulbert, Matjaž Wenzel et d'autres.

Directeur artistique : Jure Kirbiš / Conseillers artistiques : Dominika Trapp et Markus Waitschacher.

Exposition du 18 mai au 28 juillet 2024. Stari Sanatorij, Tyrševa rue 19 - SI-2000 Maribor (Slovénie).









 





 



























 





 











Les yeux dans la pierre, Stari Sanatorij, Maribor (Slovénie)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2024. Tous droits réservés