Expositions en cours

Lee Ufan, Topos (Excavation)

Castello di Ama (Italie)

A partir du 29.10.2016

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

" L'Italie, une ville de montagne du Moyen-Age, Sienne, une cave, un emplacement souterrain, et un artiste errant qui a commencé à partir de l'Asie orientale ... Pour moi, les mots-clés qui se connectent sont ceux qui font de moi un artiste, et la suggestion du passage du temps à partir du vin ". Lee Ufan


Castello di Ama est heureux d'annoncer l'inauguration de Topos (Excaved), une nouvelle installation du célèbre artiste coréen Lee Ufan. C'est la dernière d'une série d’oeuvres d'art permanentes in situ commandée par Castello di Ama pour l'art contemporain, et le premier projet entrepris en collaboration avec Philip Larratt-Smith, qui a été nommé commissaire artistique d'Ama l'an dernier.





 


















































English





Lee Ufan a été reconnu à la fin des années 1960 en tant que chef de file de la tendance Mono-Ha au Japon et a depuis gagné une reconnaissance dans le monde entier en tant qu'artiste et philosophe. Se mouvant avec fluidité entre la sculpture, la peinture et l'installation, le travail de Lee associe souvent des objets prélevés dans la nature avec des formes peintes à la main qui enregistrent la spéficité des gestes du corps de l'artiste. Ces juxtapositions servent à déclencher une prise de conscience accrue des deux aspects du temps: l'écoulement du temps vécu, éprouvé physiquement et mentalement par l'individu, et le concept de l'infini. Pris dans son ensemble, son art représente une puissante méditation sur l'homme et la nature, le présent et l'éternité, l'être et le néant.

Dans Topos (Excaved), Lee a transformé l'une des caves à vin d'Ama en une installation immersive qui exprime la relation entre le contexte de résonance de l'architecture du 18ème siècle et le langage visuel développé par l'artiste. Au sein d'une voûte de pierre grossièrement taillée, Lee a inventé une scénographie éclairée de manière spectaculaire, avec un dessin mural et une peinture au sol. La paroi arrière affiche le contour d'une forme dessinée au fusain sur un fond de gesso blanc, suggérant la trace de quelque chose qui a disparu au fil du temps. Sur le sol, une simple forme peinte sur un sol en béton brut est encadré de gravier en marbre de Carrare. Comme l'indique son sous-titre, cette peinture au sol semble avoir été découverte plutôt que réalisée, incarnant la croyance de l'artiste que « l'art est basé sur une rencontre précédente et que l'expression artistique est en réalité・une (re)présentation de cette rencontre. Le spectateur est invité à entrer dans l'oeuvre et voir ses sobres éléments de différents points de vue; le crissement du gravier sous les pieds constitue un rappel constant de sa propre présence. Ceci met en place une interaction complexe entre art, site, et visiteur qui, dans les termes de Lee, "produit le sentiment de l'ouverture d'un nouvel univers."

Inspiré par une récente visite de l’artiste à Ama, Topos (Excaved) a été conçu et créé spatialement pour ce lieu souterrain où le vin est stocké. Selon  l'artiste: « On peut dire que le vin éveille quelque chose de profond et d'inconscient chez l'homme et le guide dans une autre dimension au-delà de son espace ordinaire. Une grande oeuvre d'art, comme un vin bien vieilli, doit se transcender et inclure en lui-même le temps et l'environnement spatial de l'extérieur. » Topos (Excaved) cristallise toute l'ampleur et la portée de Lee dans sa recherche d'investigations philosophiques sur la perception, l'identité, la mémoire, et le passage du temps.






Lee Ufan, Topos (Excavation), Castello di Ama (Italie)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Lee Ufan, Topos (Excavated) © Alessandro Moggi 2016.

Lee Ufan, Topos (Excavated) © Alessandro Moggi 2016.


Castello di Ama Località, Ama - 53013 Gaiole In Chianti SI (Italie). Tél.: +39 0577 746031.





 





 



























 





 











ArtCatalyse Expositions internationales