Archives 2ème semestre 2016

The World Without Us (Le monde sans nous)

Hartware Medien Kunstverein, Dortmund (Allemagne)

22.10.2016 - 05.03.2017


PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

Le monde sans nous est une exposition proposée et organisée par Inke Arns. L’exposition cherche à quoi le monde ressemblerait si nous soustrayions le facteur humain, ou plutôt, quels sont les acteurs non humains qui peuplent de plus en plus le monde. L'exposition n'a pas l'intention d'évoquer un scénario post-catastrophique - Le monde sans nous est plutôt à interpréter comme le résultat d'un développement progressif qui est déjà au travail aujourd'hui.



 


















































English
Deutsch





Exposition du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017. Hartware MedienKunstVerein (HMKV), Leonie-Reygers-Terrasse, Ebene 3 - 44137 Dortmund (Allemagne). Tél. : +49 231 4966420. Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h, jeudi et vendredi de 11h à 20h.






 





 



























 





 











Le monde sans nous, Hartware Medien Kunstverein, Dortmund

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

ArtCatalyse Expositions internationales

© JAC-Gestaltung.


Les outils pour la création d'Un monde sans nous sont facilement disponibles. Les premières voitures sans conducteur conduisent dans nos rues, les sites de rencontres sont peuplés de bots de conversation simulant l'activité et l'intérêt, les articles de journaux sont compilés par des algorithmes et les traductions sont faites par des machines. Déjà en 2006, un tiers des actions de l'UE et des États-Unis étaient échangées par des algorithmes. Nous ne pouvons que spéculer sur le pourcentage actuel.

Dans un monde sans nous pas si lointain, les humains seront remplacés par des machines, les Intelligences Artificielles seront optimisées par d'autres IA, et les algorithmes seront programmés par des algorithmes d'auto-apprentissage. De cette façon, un monde post-anthropocentrique radicalement différent pourrait se développer où les formes de vie non humaines finiraient par être plus adaptables que les humains.

Les artistes de cette exposition – provenant d'Iran, des Etats-Unis, de Turquie, de France, du Kenya, de Lituanie, du Danemark, de Norvège, de Belgique, d’'Italie et du Royaume-Uni - explorent la possibilité d'une écologie après l'homme - D'autres formes de «vie», telles que des algorithmes, des IA, des nano-particules créées artificiellement, des micro-organismes génétiquement modifiés et des plantes apparemment monstrueuses, ont pris le contrôle du monde. Cette nouvelle ère, qui a déjà commencé, quoique imperceptiblement, est l'âge des acteurs non humains.

16 oeuvres de 15 artistes internationaux et groupes d'artistes reconnus sont montrées dans l'exposition. Le monde sans nous est décrit de façon très différente dans ces œuvres qui utilisent une grande variété d'installations médias (vidéo), dessins / aquarelle, sculptures, courts-métrages et vidéos - et divers acteurs non humains ont leur mot à dire.


Les artistes: Morehshin Allahyari & Daniel Rourke , Timo Arnall, LaTurbo Avedon, Will Benedict, David Claerbout, Laurent Grasso Hansen, Wanuri Kahiu, Ignas Krunglevicius, Mark Leckey, Eva & Franco Mattes, Yuri Pattison , Suzanne Treister, Pinar Yoldas.