Archives 1er semestre 2017

Klara Hobza et Monika Rinck, Art/Nature III

Museum für Naturkunde, Berlin (Allemagne)

25.04 - 23.07.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

Que se passe-t-il lorsque l'art contemporain rencontre des collections d'histoire naturelle, la pratique muséale et la recherche? Art / Nature est un projet pilote international initié par le Museum für Naturkunde Berlin et la Fondation fédérale de la culture allemande, invitant les artistes à créer de nouvelles œuvres en explorant un musée d'histoire naturelle. Art / Nature vise à transcender expérimentalement les barrières communicatives entre le domaine de l'art contemporain et le museum d'histoire naturelle, générant ainsi de nouvelles perspectives sur la nature et sur la culture du musée.


Comment voyez-vous à travers les yeux d'une araignée sauteuse ou d'un calmar? Découvrez en alternance les perspectives animales et humaines dans Animaloculomat de l'artiste Klara Hobza. Et si vous découvrez des objets perdus curieux dans le musée, ne soyez pas surpris; ils pourraient faire partie de l'installation créée par l'auteure Monika Rinck dans le Mineral Hall.


Avec ces deux interventions ludiques et audacieuses, le projet pilote Art / Nature ouvre son troisième volet. Les deux artistes partagent plus qu'un sens de l'humour; Elles traitent tous deux la question sérieuse de savoir comment les réalités peuvent être créées à travers des médias tels que la langue et les images.














 


















































English
Deutsch






Une machine très spéciale a atterri dans la salle des dinosaures du musée: l'Animaloculomat, ou "machine d'imagerie oculaire animale". Ce curieux kiosque photo, créé par l'artiste Klara Hobza, invite les visiteurs à participer à une expérience artistique . L'œil contrôlé par ordinateur de l'Animaloculomat imite l'oeil d'un animal dans son environnement naturel. On en sait très peu sur la façon dont nous sommes vus par les animaux ou comment ils nous perçoivent en utilisant d'autres sens. Avec l’Animaloculomat, Hobza travaille dans la tradition des images scientifiques et technologiques. Son interprétation artistique offre une spéculation étrange, mais plausible.

Les œuvres artistiques de Klara Hobza portent en elles l'affinité élective du charme et de la comédie, de l'analyse constante et de la peur de l'échec. Les expériences de l'artiste évoluent à travers les médias de la sculpture, de la vidéo, de la performance et des dessins. Les histoires de ses œuvres se situent dans une ligne fine entre science, fiction et fantaisie. Klara Hobza (née en 1975 à Pilsen, République tchèque) vit et travaille à Berlin.





 











 Manifestation du 25 avril au 23 juillet 2017. Museum für Naturkunde, Invalidesßtrasse 43 – 10115 Berlin (Allemagne). Tél. : +49 30 20938822. Ouverture du mardi au vendredi de 9h30 à 18h, samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 18h.











 





 



























 





 











ArtCatalyse Expositions internationales

L'auteure Monika Rinck travaille sur le rapport entre les mots et les choses au sens le plus large. Ses textes ont des titres comme Parmi les chuchotements des fossiles et Le Monde Perdu et ils signifient précisément ce qu'ils disent: les fossiles peuvent ne pas être muets, et les mots, comme les choses, peuvent se perdre. N'est pas clair ce qui leur arrive alors.

The Lost World (Le Monde Perdu) est le titre que Monika Rinck a donné aux interventions entourant son installation dans le Mineral Hall, où les visiteurs peuvent voir ses textes miniatures et en faire des copies. Mais il n’y a pas que les textes relatifs aux choses et aux noms dans le musée. Il y a aussi des choses elles-mêmes perdues et retrouvées. Cela soulève des questions pour chaque visiteur, et pour le musée lui-même, avant de mettre un objet en évidence. Qu'ai-je trouvé? Comment cela s’appelle? À qui cela appartient-il? D'où vient-il? Quel moyen puis-je utiliser pour le conserver? Monika Rinck présente ces questions afin d'amener les questions que n'importe quel musée d'histoire naturelle engage littéralement dans l'espace entre les objets et les visiteurs, sans connaître les réponses que ses textes et actions susciteront.


Avant tout poète et essayiste, Monika Rinck (nnée en 1969 à Zweibrücken, Allemagne) intègre les questions de nommer des choses, des actions et des situations dans son travail, pas seulement comme des problèmes de langage, avec ses possibilités infinies, mais toujours en tant que questions sur les réalités créées par la langue. Monika Rinck vit et travaille à Berlin.

Responsable du projet: Anita Hermannstädter / Coordination: Yori Schultka.



Photo: Carola Radke, Museum für Naturkunde Berlin.



Klara Hobza et Monika Rinck, Art/Nature III, Museum für Naturkunde, Berlin

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2017. Tous droits réservés