Expositions en cours

Kimsooja, Semer dans la peinture

Fondation Wanå, Wanå (Suède)

09.05 - 01.11.2020

PrécédentSuivant

Communiqué de presse


La Fondation Wanå présente Sowing Into Painting (Semer dans la peinture), un projet multidimensionnel comprenant des installations in situ, des films, des sculptures et des peintures de l'artiste Kimsooja. Wanå Konst est une fondation culturelle originale dans le sud de la Suède, composée d'un parc de sculptures et de galeries d'art sur le site d'un château médiéval et d'une ferme biologique. Dans le cadre de cette exposition, Kimsooja crée de nouvelles œuvres intégrant cette diversité de lieux et explore la relation conceptuelle entre (l'agri)culture, la peinture et le textile.











































 


















































English










Exposition du 9 mai au 1er novembre 2020. Fondation Wanås - Wanås Konst, Wanås - SE-289 90 Knislinge (Suède). Tél.  : +46 44 660 71.











 







 











 





 



























 





 











Le titre de l'exposition, « Semer dans la peinture », est également le titre du nouveau projet de plantation de Kimsooja, un champ de lin. Profitant du contexte, elle cultive deux variétés de lin pour produire de l'huile de lin et du lin. Outre sa production physique de matériaux de peinture, le champ devient un tableau fluide tissé dans la terre. Semé fin avril, il poussera, fleurira et sera récolté au cours de l'exposition. Rassemblant tout le cycle de la vie et de l’art, ce nouveau projet élargit la notion de peinture et de production textile qui ont caractérisé toute l’œuvre de Kimsooja et son propre cycle d’artiste.


Dans l'espace de l'Art Gallery, Kimsooja présente Meta-Painting, une nouvelle série de peintures conceptuelles réalisées à partir de toiles de lin brut. Se référant au projet Sowing Into Painting dans le champ voisin, ces œuvres montrent le produit du lin récolté transformé en toile de lin et objets d'art. Étirées dans des tableaux monumentaux et enveloppées dans des bottaris - faisceaux coréens - les toiles se transforment en une installation, une peinture en trois dimensions.


Dans l'espace voisin, la série de films de 16 mm de Kimsooja, Thread Routes, évoque les cultures textiles à travers le monde comme une "anthropologie visuelle". Lancés en 2010 et tournés sur cinq continents différents, les films explorent le textile comme référence dans la vie humaine, la culture, l'architecture et le monde naturel.


Dans le parc de sculptures, l'installation de Kimsoooja A Laundry Field est réalisée avec près d’une centaine de couvre-lits suédois locaux suspendus, débutant avec A Laundry Woman. Le couvre-lit est un motif récurrent dans l’œuvre de Kimsooja, fabriqué à partir de tissus imprégnés de contenus par leur utilisation et leur représentation. Le lit est un lieu de vie et de mort et l'histoire de ces vies est ancrée dans les textiles. L'installation est un champ de souvenirs.


Dans la grange à foin datant de plusieurs siècles, Kimsooja présente l'installation in situ To Breathe, un sol en miroir reflétant et inversant l'espace. Le haut plafond voûté et sa myriade de poutres de support sont convertis en un gouffre profond, créant un effet déstabilisant lorsque l'on traverse sa surface, environné par l'installation sonore de respiration et de bourdonnement The Weaving Factory (2004-2013). De l'autre côté du bâtiment, l'artiste insère des tissus dans des fissures et des trous dans le mur, rappelant Deductive Object (MoMA PS1 1993). L’intervention de Kimsooja est un acte de «non-faire». Elle laisse s'exprimer la dynamique sensorielle et conceptuelle latente de l'architecture: elle occupe la pièce et la laisse vide à la fois.


L'exposition se déroule durant la pandémie de Covid-19, une période d'urgence, de restrictions et de changements. Avec le corps comme base pour être dans le monde, l'exposition laisse place à l'inaction et à la méditation sur la vie et l'art. Kimsooja est née en 1957 à Daegu, en Corée, elle vit et travaille à Séoul.


Le parc de sculptures et la collection de la Fondation Wanås


Wanås Konst a pris des mesures spéciales pour assurer la sécurité des visiteurs et l'espace extérieur comprend près de 400 hectares. La Fondation Wanås est depuis 33 ans un Centre d'art et d'éducation qui produit et présente l'art et l'éducation internationale contemporaine avec des installations in situ dans le paysage en mettant l'accent sur l'innovation et l'accessibilité. Wanås est un site où l'art, la nature et l'histoire se rencontrent, dans le sud de la Suède à 1h30 de Malmö / Copenhague. La collection du Sculpture Park abrite près de 70 œuvres permanentes créées spécialement pour le site par des artistes tels que Igshaan Adams, Nathalie Djurberg et Hans Berg, Latifa Echakhch, Ann Hamilton, William Forsythe, Martin Puryear et Yoko Ono. Wanås Konst est géré par la fondation à but non lucratif Wanås.
















Kimsooja, Semer dans la peinture, Fondation Wanå

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2020. Tous droits réservés

Kimsooja,  Sowing Into Painting, part of the exhibition Kimsooja, Sowing Into Painting, Wanås Konst 2020. Photo: Mattias Givell


Kimsooja,  Sowing Into Painting, part of the exhibition Kimsooja, Sowing Into Painting, Wanås Konst 2020. Photo: Mattias Givell