Katia Novitskova, Kumu Art Museum, Tallinn (Estonie)

Archives 1er semestre 2018

Katia Novitskova

Kumu Art Museum, Tallinn (Estonie)

02.03 - 22.04.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Depuis le 23 février, le Kumu Art Museum de Tallinn présente la première exposition personnelle de Katja Novitskova en Estonie, Si seulement vous pouviez voir ce que j'ai vu avec vos yeux. Volet 2, sous le commissariat de Kati Ilves.

Si seulement vous pouviez voir ce que j'ai vu avec vos yeux. Volet 2
fonctionne à partir de du croisement entre les grandes industries axées sur les données et l'expansion du domaine de la vision en pleine crise écologique. L'exposition est un environnement immersif habité par des machines vivantes, des cartes graphiques intégrées dans des matériaux synthétiques et des sculptures bidimensionnelles de formes de vie sauvages et génétiquement modifiées.






























 


















































English








ArtCatalyse Expositions internationales Katia Novitskova, Kumu Art Museum, Tallinn (Estonie)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Exposition du 23 février au 10 juin 2018. Kumu Art Museum
Weizenbergi 34 / Valge 1.
10127 Tallinn (Estonie).


 



 







 











 





 



























 





 











Aujourd'hui, presque tous les aspects de la vie humaine et non humaine sont enregistrés à l'échelle de l'environnement. La collecte et le traitement des données sont devenus un outil utilisé pour cartographier toutes les surfaces possibles sur Terre et au-delà. Voir est devenu une industrie extractive en expansion. explorant ces nouvelles formes visuelles, l'exposition aborde la nouvelle articulation radicale du rôle de l'image, et comment la médiation à échelle planétaire constante acquiert une dimension écologique.

"Si seulement vous pouviez voir ce que j'ai vu avec vos yeux", dit le répliqueur Roy Batty au réalisateur de ses yeux dans le film de science-fiction Blade Runner (1982) de Ridley Scott. Katja Novitskova et la conservatrice Kati Ilves ont emprunté la citation pour le titre de l'exposition dans le pavillon estonien à la Biennale de Venise 2017, produite par le Centre d’art contemporain d’Estonie. Pour l’exposition à Kumu, l'artiste et le conservateur ont fait évoluer le projet initial en incluant un certain nombre d'œuvres qui n'avaient pas été présentées auparavant, ainsi que quelques pièces créées spécifiquement pour cette exposition.

Katja Novitskova (née en 1984) est une artiste originaire de Tallinn, mais elle vit et travaille principalement à Berlin et à Amsterdam. Son œuvre se situe au croisement de la culture visuelle, des technologies numériques et de la fiction spéculative: elle s'intéresse à la dépendance de plus en plus grande de la planète en mutation rapide aux différents flux de données qui véhiculent, préservent et modifient l'environnement qui nous entoure. Novitskova a acquis une importante renommée internationale: elle a présenté des expositions personnelles à New York (2016) et à Shanghai (2017), et ses œuvres ont été intégrées dans des expositions de groupe au MoMA à New York (2015), et aux Biennales de Lyon et Berlin. (2015 et 2016).

L'exposition s’accompagne d'un catalogue richement illustré en estonien et en anglais, qui sera présenté à Kumu le 5 avril.

Le 30 mai à 18h, une performance vidéo de l'œuvre de Katja Novitskova de Piibe Kolka aura lieu dans l'auditorium de Kumu dans le cadre de la série documentaire Kumu.

Commissaire: Kati Ilves
Graphiste: Ott Metusala




Katja Novitskova, Approximation (5dl5.0 chimera surface ligand, fruit fly), 2017. Digital print on aluminum and acrylic glass, cutout display. Photo: Gunter Lepkowski. Courtesy of the artist and ING Collection.





Katja Novitskova, Approximation (5dl5.0 chimera surface ligand, fruit fly), 2017. Digital print on aluminum and acrylic glass, cutout display. Photo: Gunter Lepkowski. Courtesy of the artist and ING Collection.