Expositions en cours

Haegue Hang: Tightrope Walking and Its Wordless Shadow

Fondation Furla, Bologne (Italie)

07.09 - 04.11.2018

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

La Triennale de Milan et la Fondazione Furla ont le plaisir d'annoncer Haegue Yang: Tightrope Walking and Its Wordless Shadow, une exposition organisée sous le commissariat de Bruna Roccasalva. Il s'agit de la première exposition de l'artiste en Italie, intégrant des œuvres phares et de nouvelles commandes.


































 


















































English








Haegue Hang: Tightrope Walking and Its Wordless Shadow, Fondation Furla, Bologne

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Tightrope Walking and Its Wordless Shadow, première exposition personnelle de Haegue Yang en Italie, explore la vaste gamme de médias utilisés par cette artiste, allant du collage de papier, des essais vidéo et des sculptures performatives aux installations à grande échelle. Le spectre des allusions et des visions de Yang se partage librement entre l’enquête sociale et l’histoire, la vie personnelle et la mémoire collective, produisant des images et des expériences d’un pouvoir évocateur énorme, dans lesquelles les objets, les personnes et les lieux sont inextricablement liés.
     
Tightrope Walking and Its Wordless Shadow se déploie dans trois salles où des œuvres phares sont associées à de nouvelles commandes ambitieuses pour mettre en lumière des thèmes récurrents dans la carrière de l’artiste: abstraction et géométrie, mouvement et performance, relation entre pliage et dépliage. Yang explore toutes ces entités, étroitement liées dans une sélection de pièces qui représentent les étapes clés de son travail depuis 2000, y compris les plus récentes. Cela prouve son engagement profond avec le non-dit: l'envie de créer un langage aussi subtil et délicat qu'une marche sur une corde raide, où le mouvement devient puissamment dynamique et chargé de tensions émotionnelles et perceptives.
     
La salle d'introduction présente deux installations: l'installation de filetage de 134,9 m³ (2000-2018) et le dessin à la craie de 81 m² (2002-2018), tous deux considérés comme des séries séminales. Ces installations subtiles et sensibles nous introduisent dans l’exposition. Le texte « Science of Communication # 1 - Une étude sur comment se faire comprendre » (2000) sur une feuille de papier de format A3, est accroché dans l’espace, marqué par leurs lignes inclinées selon un angle de seulement un degré. Il répond aux premières préoccupations de l'artiste concernant le langage et la traduction dans le domaine de l'intégration culturelle et sociale. Contrairement à la première salle, l'installation à grande échelle
Cittadella (2011) dégage une présence intense qui transforme de manière spectaculaire l'espace principal. Composé de 176 stores vénitiens, Cittadella crée un environnement multisensoriel de structures modulaires complexes, pénétrées par la marche physique et par le mouvement hypnotisant de six lumières robotiques. En traversant ce monde fantaisiste de structures d'habitat, nous rencontrons un autre grand espace ouvert qui ressemble à une salle de bal, avec de grandes pièces murales couvrant trois murs. La série Trustworthies (2010-2018) est un cycle de travail substantiel dans lequel Yang combine différents matériaux graphiques, des enveloppes à motifs, son propre papier millimétré imprimé sur mesure, Grid Bloc (2000-2018) et des vinyles réfléchissants. Deux sculptures performatives nouvellement commandées, issues de sa série Dress Vehicles (2011-2018), « font danser » l'espace.
     
Dans le processus continu d'expérimentation de Yang, les rencontres aléatoires avec un objet ou un matériau sont susceptibles de générer des formes, des émotions et des récits inattendus, définissant un espace ambivalent à la fois accessible et inaccessible, dans lequel le rejet d'idées ouvertes ouvre toujours cependant de nouvelles perspectives.


Haegue Yang (née en 1971 à Séoul, en Corée du Sud, installée à Berlin et à Séoul) est l’une des artistes les plus renommées de sa génération, après ses études en Corée (BFA, Université nationale de Séoul, 1994) et en Allemagne (Meisterschüler, Städelschule à Francfort-sur-le-Main, 1999). Ses expositions personnelles ont eu lieu dans les principaux musées internationaux  : Walker Art Center, à Minneapolis (2009); New Museum, New York (2010); Kunsthaus Bregenz (2011); Aspen Art Museum, Aspen (2011); Haus der Kunst, Munich (2012); Bergen Kunsthall (2013); Centre Ullens d'art contemporain, Beijing (2015); Musée Serralves, Porto (2016); Centre Pompidou, Paris (2016) et Kunsthaus Graz (2017-18). Son travail a été présenté dans des expositions collectives de certaines des plus grandes institutions du monde  : Hayward Gallery, à Londres; Musée d'art contemporain de Tokyo; MoMA et Guggenheim Museum, New York et Moderna Museet, Stockholm. Elle a participé à de grandes expositions internationales  : le Carnegie International, Pittsburgh (2008); la Biennale de Gwangju (2010); dOCUMENTA 13, Kassel (2012) et la biennale de Taipei (2014). En 2009, elle a représenté la Corée à la 53ème Biennale de Venise. Yang est la lauréate du prestigieux prix Wolfgang Hahn de cette année et une première rétrospective majeure de son travail a été présentée cette année au Musée Ludwig de Cologne jusqu’au 12 août.





Exposition du 7 septembre au 4 novembre 2018.  Fondazione Furla, Via Bellaria, 3/5 - 40068 San Lazzaro di Savena (Bologna) (Italie). Tél.  : +39 051 451069








 







 











 





 



























 





 











Haegue Hang, vue de l’exposition à la Fondazione Furla