Archives 1er semestre 2015

Gustav Metzger, Act or perish!

Centre of contemporary art, Torun (Pologne)

28.03 - 30.08.2015


Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


Coca Torun présente le plus large panorama d'œuvres de l'artiste légendaire Gustav Metzger. Avec Agir ou périr! Il s'agit d'un premier aperçu à grande échelle d'une œuvre artistique considérée comme l'une des plus importantes du 20e siècle, qui s'étend de la période allant de la fin des années 1940 jusqu'à aujourd'hui. Elle intègre un aperçu systématique des premières années de Metzger avec son activisme politique et ses années de formation en tant qu'artiste. Montrant l'influence de l'engagement environnemental et politique sur sa radicalisation artistique, son ensemble documentaire est issu des archives personnelles récemment redécouvertes de l'artiste.




























English




Exposition du 28mars au 30 August 2015. Centre of Contemporary Art, Torun (Poland).



 





 











© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés

Gustav Metzger, Act or perish!, Centre of contemporary art, Torun
Gustav Metzger, Supportive (detail), 1966–2011. 7 Kodak SAV 2050 slide projectors with control units, rotating polarized filters, liquid crystals. Collection of Musee d'art contemporain, Lyon. Photo: Blaise Adilon. Photo courtesy: MAC Lyon.

Gustav Metzger, Supportive (detail), 1966–2011. 7 Kodak SAV 2050 slide projectors with control units, rotating polarized filters, liquid crystals. Collection of Musee d'art contemporain, Lyon. Photo: Blaise Adilon. Photo courtesy: MAC Lyon.



Ses manifestes pour l'Art auto-destructif jouent un rôle essentiel dans la démarche de Gustav Metzger. L'exposition met en lumière la façon dont ce changement radical a évolué en fonction de ses expériences et de leurs développements dans la peinture. En particulier, ses "démonstrations" avec des peintures acides, des œuvres issues de matériaux industriels, comme l'acier et le plastique, démontrent une relation directe avec les manifestes pour l'art auto-destructif.

En parallèle et comme en contrepoint, Metzger a écrit un manifeste pour l'Art Auto-créatif et travaillé sur des projets connexes, en développant à travers des processus autonomes des formes et des mouvements indépendants de la volonté de l'artiste, en lisière de la science et de la technologie. Les motifs de couleurs toujours changeants et mobiles spontanément créés dans ses "Projections à cristaux liquides" ont été popularisées à travers l'esthétique des groupes psychédéliques Cream et Pink Floyd tout comme les conférences de Metzger sur l'Art auto-destructif ont inspiré Pete Townshend et The Who qui finalisaient leurs concerts en démolissant leurs instruments sur scène.

À la fois inspiré par les stratégies de mouvement d'avant-garde du début du 20ème siècle et par l'activisme politique, Metzger a également été impliqué dans certains des mouvements émergents de l'ère post-2ème guerre mondiale. Il a été invité à la première manifestation Fluxus en Grande-Bretagne, le Festival of Misfits en 1964. Metzger a également lancé le Destruction in Art Symposium (DIAS), un rassemblement d'artistes, de galeristes et de militants de l'art à Londres en 1966.

Dans les années 1990, l'intérêt pour le travail de Metzger a ressurgi. Une vaste exposition à Oxford MoMA en 1995 a présenté ses œuvres plus anciennes, avec un corpus entièrement nouveau de ses oeuvres appelé "Photographies historiques. Dans ces œuvres, Metzger a utilisé des photographies de moments marquants dans l'histoire du 20e siècle, représentant les violations de la dignité humaine, la violence politique, et les abus dans l'environnement. Ces œuvres sont souvent, mais pas toujours, cachées, bloquées ou rendus indisponibles de diverses manières pour le spectateur. Eichmann and the Angel (2005) est essentielle parmi ses œuvres monumentales, comme In Memoriam (2006), un hommage à Walter Benjamin. Ces œuvres-là - où cartons et journaux ont été utilisés - prouvent une forte continuité dans les matériaux utilisés par Metzger tout au long de sa carrière, une esthétique première industrielle, une fascination pour les médias imprimés, et une exploration des tragédies de notre temps.


L'exposition débutee à Coca Torun pour se déplacer à Kunsthall Oslo et Kunstnernes Hus. Chaque établissement présentera respectivement différentes expositions. Coca fournit un large aperçu de la carrière et de l'œuvre de Gustav Metzger, tandis que les institutions d'Oslo présenteront des aspects plus approfondis des recherches de sa démarche - l'Art Auto-créatif, ses œuvres pour l'espace public et un choix beaucoup plus large d'archives documentaires.