Expositions à venir

Gina Proenza, Toi et ta bande

MCBA, Lausanne (Suisse)

24.05 - 01.09.2024

PrécédentSuivant

Communiqué de presse

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (MCBA) a le plaisir de présenter l’exposition personnelle de l’artiste franco-colombienne Gina Proenza, Toi et ta bande, spécialement commandée pour son Project Space.


































 


















































English



























Dans ses expositions, Proenza développe des récits dans lesquels chaque œuvre fonctionne comme un protagoniste individuel, une création indépendante qui fait simultanément partie intégrante d'une histoire qui doit être déchiffrée par le spectateur. Gargouilles qui tirent des langues motorisées, mots épelés sur des feuilles de papier perforées, voix suppliantes, le langage, qu'il soit oral, écrit, allégorique ou anatomique, est au cœur de son œuvre. L’artiste a transformé le Project Space du musée en un territoire dans lequel se joue une histoire à voix multiples. Rien n'est donné à voir ou à entendre immédiatement, un mur percé d'ouvertures à la fois obstrue l'entrée de la galerie et nous invite à regarder au-delà, des rideaux bougent lentement, ouvrant et fermant les espaces, tandis que des sons provenant des gargouilles se font entendre.


La transcription des procès médiévaux dans lesquels des animaux étaient accusés, source historique qui a déjà fourni matière à l'élaboration d'autres travaux récents, sous-tend toute l'exposition actuelle. Pratique courante au Moyen Âge, de telles procédures judiciaires enjoignaient aux coupables de quitter les lieux sans délai. Ils reflètent également une lutte pour les terres et leurs ressources. Les procès sur lesquels Proenza se concentre particulièrement sont ceux initiés par un tribunal ecclésiastique entre les XVe et XVIe siècles autour de Lausanne, intentés contre des larves accusées d'avoir ravagé les cultures locales. Cette relation des humains avec les autres créatures et le monde qu’ils partagent, ces exigences formulées par une espèce pour en expulser une autre résonnent étrangement avec le présent. Comme le dit l’artiste : « De nos jours, ces récits peuvent nous sembler complètement irrationnels ou fictifs. En même temps, ils font écho à des problématiques très actuelles, la coexistence inter-espèces, l’urgence écologique et ces procès qui confèrent la personnalité juridique à des entités comme les rivières, par exemple. »


Alors que dans les procès médiévaux, seuls les humains avaient leur mot à dire et s’adressaient directement aux animaux (« Vous et votre bande »), ici les humains parlent mais uniquement au nom des insectes. Les voix que l’on entend partout dans la salle sont celles de trois avocats en droit pénal auxquels l’artiste a demandé de plaider la défense des larves et de plaider l’acquittement. Utilisant tour à tour des arguments qui auraient été recevables au Moyen Âge et des raisonnements qui pourraient aujourd'hui être entendus devant un tribunal, les plaidoyers remodèlent les dynamiques à l'œuvre entre accusateurs et accusés, posant la question des responsabilités qui nous incombent.


À travers cette installation polyphonique, Proenza interroge les positions du condamné et du condamnant, tout en ouvrant un espace pour imaginer ce qui se joue entre des époques qui ont des siècles entre elles et des espèces bien différentes. En écho à ces temporalités, l'artiste aborde la question des territoires et de leur délimitation. De grands rideaux motorisés fabriqués à partir de chutes de tissu se déplacent lentement, ouvrant et fermant des zones de la salle. Protagonistes silencieux du récit utilisé par l’artiste, les rideaux déterminent les mouvements potentiels des visiteurs dans l’espace tout en permettant à l’œil de voir à travers eux à tout moment. Ils brouillent et obscurcissent alors la limite entre ici et là-bas, le temps présent et le temps à venir.


Commissaire d'exposition : Nicole Schweizer, conservatrice d'art contemporain, MCBA























Expositions en cours et à venir

Gina Proenza, Toi et ta bande, 2023. Straw, Plexiglas, nails, 155 ×900 cm. Produced with Emma Bruschi (straw) and Virginie Sistek. Courtesy the artist. Photo: @ Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne/Etienne Malapert.


Exposition du 24 mai au 1er septembre 2024. Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (MCBA), Place de la Gare 16 - PLATEFORME 10
- 1003 Lausanne (Suisse). T. +41 21 318 44 00. Ouverture du mardi au dimanche de 10h à18h, le jeudi de 10h à 20h.










 





 



























 





 











Gina Proenza, Toi et ta bande, 2023. Straw, Plexiglas, nails, 155 ×900 cm. Produced with Emma Bruschi (straw) and Virginie Sistek. Courtesy the artist. Photo: @ Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne/Etienne Malapert. Gina Proenza, Toi et ta bande, MCBA, Lausanne (Suisse)

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2024. Tous droits réservés