Expositions en cours

Céline Condorelli, Corps à Corps

Institute of Modern Art, Brisbane (Australie)

06.05 - 15.07.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux

 

L'IMA présente la première exposition personnelle en Australie de Céline Condorelli, Corps à Corps.

Céline Condorelli traite les espaces de l’IMA, à l'intérieur comme à l'extérieur, en tant qu'études de cas dans une exposition, créant des environnements divers où tout, du climat au mobilier, possède une caractéristique unique. Les visiteurs sentent le vent sur leurs visages, sont invités à jouer avec les aires de jeux anciennes et futures et, grâce à une nouvelle installation vidéo, sont transportés dans quinze contextes disparates où les œuvres de Condorelli servent de structures de support.















 


















































English





Un nouveau jardin est développé pour la cour de l'IMA. C’est une commande de l'IMA et de la 11ème Biennale de Gwangju, soutenue par la Fondation Keir. En juillet, l’oeuvre immersive fournira de l'ombre et des sièges aux visiteurs parmi des espèces de plantes indigènes et naturalisées et le jardin deviendra une exposition.

Céline Condorelli est une artiste qui vit et travaille à Londres, au Royaume-Uni et à Milan, en Italie. Elle est l'auteur et rédactrice en chef de Support Structures, Sternberg Press (2009) et l'un des fondateurs de Eastside Projects, Birmingham, Royaume-Uni. Les expositions récentes incluent bau bau, Hangar Bicocca, Milan, Italie; The Company She Keeps, Van Abbemuseum, Eindhoven, Pays-Bas; Céline Condorelli, Chisenhale Gallery, Londres, Royaume-Uni; Dix Mille Wiles et cent trente Trucs, MuHKA, Anvers, Belgique; Compléments, Project Art Center, Dublin, Irlande; Les choses qui vont sans dire, Grazer Kunstverein, en Autriche; Et entouré de l'inhabitable, SALT Istanbul, Turquie.

Parallèlement à Corps à Corps, une exposition collective met en vedette des artistes qui utilisent des matériaux et des approches usuels pour explorer des questions d'écologie, d'inégalité, de surveillance et de souveraineté, de politique matérielle. L'exposition prend son point de départ dans Recession Art and Other Strategies (1986), organisé par l'artiste puis  directeur de l'IMA, Peter Cripps. Material Politics reflète une tendance de longue date dans l'art contemporain australien à travailler avec une économie de moyens. Elle met en avant des artistes qui utilisent du matériel facilement disponible plus que pour des raisons économiques,  pour intégrer des perspectives politiques. L'exposition est centrée autour d'une série de nouvelles commandes et d'œuvres récentes de Zach Blas et Jemima Wyman, Megan Cope, Gabriella Mangano et Silvana Mangano, Archie Moore, Raquel Ormella, Keg de Souza et Tintin Wulia.



 











Exposition du 13 mai au 5 septembre 2017. Palazzo Soranzo Van Axel
30121 Venise (Italie).











 





 



























 





 











ArtCatalyse Expositions internationales

Céline Condorelli, view of Models for a Qualitative Society, Kunsthalle Lissabon, Lisbon, Portugal, 2016. Photo: Bruno Lopes.



Céline Condorelli, view of Models for a Qualitative Society, Kunsthalle Lissabon, Lisbon, Portugal, 2016. Photo: Bruno Lopes. Céline Condorelli, Corps à Corps, Institute of Modern Art, Brisbane

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2017. Tous droits réservés