Archives 1er semestre 2014

Brandon Ballengée, Saisons en enfer
Museum Het Domain, Sittard (Pays-Bas)
16.02- 29.06.2014

PrécédentSuivant

Communiqué de presse E-Flux


Le travail de l’artiste américain, biologiste et écologiste Brandon Ballengée (né en 1974 à Sandusky dans l’Ohio) allie de façon frappante et importante la fusion féconde de l’art et de la science. Central est dans sa recherche artistique et scientifique le déclin mondial des populations animales, ainsi que la manière dont les espèces s’adaptent et évoluent en particulier dans les systèmes écologiques pour survivre. Ballengée poursuit ses études à la fois en art et en science et achève actuellement son doctorat à la fois en Angleterre à l’Université de Plymouth et en Suisse dans la Züricher Hochschule der Künst où se rencontrent ses intérêts. Saisons en enfer - dont le titre s’inspire d’un poème d’Arthur Rimbaud - constitue la première exposition personnelle de Ballangée dans un musée des Pays-Bas. Elle présente des peintures, des photographies, des installations, sculptures et vidéos réalisées depuis 1996 et peut être considérée comme une rétrospective concise.







Brandon Ballengée, Saisons en enfer, Museum Het Domain, Sittard

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Exposition du 16 février au 29 juin 2014. Museum Het Domein, Kapittelstraat 6 - Postbus 230 - NL 6130 AE Sittard (Pays-Bas). T +31 (0)46 4513460. Ouverture du mardi au dimanche de 11h à 18h.


 






Dans l’installation in situ Apparitions (2014), des spécimens historiques de taxidermie d’espèces d’oiseaux en déclin sont présentés regardant par la fenêtre, tournant le dos au visiteur, pour montrer la manière dont certains des plus beaux et plus appréciés des oiseaux d’hier ont disparu ou sont pour beaucoup en voie d’extinction sous nos yeux.


Une autre série d’œuvres dans l’exposition traite de la dégradation de la vie marine. La vidéo Committed (2012), par exemple, juxtapose la campagne de publicité lancée par BP après la marée noire en 2010 dans le golfe du Mexique pour nettoyer sa réputation, avec la triste réalité. Les publicités des plages baignées de soleil, de sable et d’eau bleue sont confrontées avec les analyses scientifiques et entretiens avec des résidents du Golfe sur les effets dévastateurs de la marée noire la plus grave de l’histoire nord-américaine. De même, la sculpture pyramidale monumentale Prelude to the Collapse of the North Atlantic (2013) édifiée avec des bocaux empilés d’animaux marinés dans de l’éthanol attire l’attention sur la perte rapide d’espèces dans l’océan atlantique nord et son impact sur le grand écosystème alimentaire marin.


Brandon Ballengée a également conçu une nouvelle installation monumentale inédite pour le lieu d’exposition. Durant la soirée, de nombreuses fenêtres du musée orienteront leur éclairage à base de lampes UV vers l’extérieur de Het Domein en direction du Motel géant d’amour pour les insectes.









English


Brandon Ballengée, Touch of Light in the foggy Night that reverberates the Desire calls Death, Madness, Motionless… Voluptuousness rounded in an arch bombed…, 2010/2012. Unique digital chromogenic print, 217 x 178 cm. Courtesy of Ronald Feldman Fine Arts, New York. In scientific collaboration with Stanley K. Sessions with titles from a poem by KuyDelair.


Brandon Ballengée, Touch of Light in the foggy Night that reverberates the Desire calls Death, Madness, Motionless… Voluptuousness rounded in an arch bombed…, 2010/2012. Unique digital chromogenic print, 217 x 178 cm. Courtesy of Ronald Feldman Fine Arts, New York. In scientific collaboration with Stanley K. Sessions with titles from a poem by KuyDelair.

Ballengée est connu au niveau international pour son projet de recherche Malamp (Malformed Amphibian Project), une étude à la fois scientifique et artistique sur les déformations anatomiques des grenouilles et autres amphibiens. Il mène ce projet en continu depuis 1996. Les amphibiens sont en effet considérées comme espèces sentinelles, des indicateurs importants de la qualité de l’eau et de l’air. Bien que des rapports sur ces malformations aient déjà existé il y a 250 ans, l’augmentation massive des rapports à partir de 1995 a alarmé la communauté scientifique… Jusqu’à 40% des quelque 7 000 espèces connues d’amphibiens sont actuellement en voie de disparition ou déjà disparues. L’un des travaux les plus récents de Ballengée présenté dans l’exposition attire l’attention sur le sort de la salamandre de feu, une espèce en voie d’extinction qui, aux Pays-bas, a baissé de près de 96% depuis 2010 et ne se trouve plus pratiquement que dans le sud du Limbourg.


Moins connues sont les œuvres de Ballengée consacrées aux espèces aviaires également en déclin. Frameworks of Absence: The Extinct Birds of John James Audubon (2006-en cours), par exemple, se base sur les gravures de la publication Birds of America (1827-1838) du célèbre naturaliste, ornithologue et peintre franco-américain. Parmi les plus de 400 espèces d’oiseaux présentes dans l’inventaire d’Audubon, Ballengée a sélectionné les gravures historiques de ceux qui ont disparu ou sont en voie de l’être. Il a ensuite découpé les images d’oiseaux disparus dans des œuvres historiques réelles pour montrer leur absence.