Expositions en cours

Arbres de vie - Reconnaissance du matériau

NTU Centre for Contemporary Art Singapour

21.07 - 30.09.2018


PrécédentSuivant

Communiqué de presse

 

Le Centre d'Art Contemporain NTU de Singapour entreprend une enquête sur les matériaux naturels, explorant les connaissances qu'ils incarnent en tant que formes biologiques ainsi que dans des contextes sociaux, géopolitiques et historiques. Arbres de vie - Reconnaissance du matériau fait partie du groupe de recherche à long terme du Centre d’art: Climats / Habitats / Environnements.































 


















































English








Arbres de vie - Reconnaissance du matériau; NTU Centre for Contemporary Art Singapour

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2018. Tous droits réservés

Cette exposition se concentre sur quatre plantes profondément enracinés en Asie: l'indigo (Indigofera Tinctoria), l'arbre à laque (Toxicodendron Vernicifluum), le rotin (Calamoideae) et le mûrier (Morus). Les travaux retracent l'implication continue avec les plantes mises en évidence dans les pratiques artistiques de Manish Nai avec l’indigo, Phi Phi Oanh avec la laque, Sopheap Pich avec le rotin, et Liang Shaoji et Vivian Xu avec la soie de mûrier. Alors que les installations présentées servent de point de départ pour découvrir la matérialité des plantes choisies, l'étude de leur ADN naturel et culturel permet une exploration plus approfondie de leurs processus biologiques et de leurs divers usages dans leur région.

Les œuvres s'entrecroisent avec des documents de recherche sélectionnés qui traitent des histoires complexes et de la circulation, ainsi que des effets de l'intervention humaine sur ces ressources naturelles. À partir des propriétés et des caractéristiques des matériaux eux-mêmes, le projet élargit sa représentation culturelle et son importance pour les communautés et leur artisanat.

Manish Nai (né en 1980 en Inde) se concentre sur les qualité matérielles des diverses substances qu'il utilise dans son travail. L'utilisation de la couleur indigo (colorant indigo), lui-même chargé d'une multitude de représentations et d'associations, ouvre la forme visuelle aux subjectivités dans l'interprétation du médium au cours du temps.

Le travail de Phi Phi Oanh (né en 1979, vivant aux États-Unis et au Vietnam) s'inspire de sa recherche sur la laque en tant que matériau combiné à ses études sur la tradition de la laque vietnamienne (sơn mà). Puisant dans la nature hybride de son histoire personnelle, Oanh construit des installations picturales et évocatrices.

Formé en peinture, l'incursion de Sopheap Pich (né en 1971 au Cambodge) dans la sculpture est motivée par le désir de travailler avec des matériaux naturels propres à son pays d'origine. La force, la durabilité, la légèreté et l'incroyable malléabilité du rotin lui permettent de créer des formes abstraites et organiques qui sont devenues une signature de sa pratique.

Pendant près de trois décennies, Liang Shaoji (né en 1945 en Chine) a travaillé avec des collaborateurs inhabituels - des vers à soie - en utilisant le processus de vie de ces insectes comme médium. Son travail incarne l'écologie plus large des espèces de mûriers qui étendent leur manifestation de l'origine botanique à la vie organique que les arbres entretiennent (vers à soie), ainsi que la culture matérielle qu'il produit à son tour (soie).

La pratique de Vivian Xu (né en 1985 en Chine) se concentre sur l'exploration et l'intersection des médias éectroniques et bio. Tout en créant de nouvelles formes de logique, de vie et de systèmes sensoriels, Xu explore les possibilités de concevoir une série de bio-machines hybrides capables de générer des structures de soie auto-organisées qui combinent le processus de production naturelle des vers à soie.

Les pratiques sociales et culturelles de longue date associés à l'indigo, à la laque, au rotin et à la soie de mûrier ont accumulé un vaste réservoir de connaissances, formelles ou tacites. Au-delà du format de l'exposition, des journées thématiques avec des conférences et des séminaires seront consacrés à chacun des quatre matériaux, approfondissant leurs applications sociales au cours des siècles en termes de matérialité de références culturelles ou d'écologie élargie et découlant des avancés technologiques. Les conférences, conférences et ateliers mettront en vedette les artistes participants, ainsi que des artisans, des scientifiques, des ethnobotanistes, des anthropologues, des universitaires, des organisations non gouvernementales et des designers qui travaillent avec ces matériaux et recherchent des applications innovantes. À partir des diverses perspectives offertes par les contributeurs, le programme public explore des couches de significations et réitère le rôle plus profond des traditions artistiques et artisanales dans le soutien des communauté locales, de leurs écosystèmes, et dans l'évolution de l'ordre gépolitique.



Liang Shaoji, Lonely Cloud, 2016. Wood, silk, cocoons, steel pipes, 245 x 428 x 114 cm. Courtesy the artist.



Liang Shaoji, Lonely Cloud, 2016. Wood, silk, cocoons, steel pipes, 245 x 428 x 114 cm. Courtesy the artist.

Exposition du 21 juillet au 30 septembre 2018. NTU Centre for Contemporary Art Singapore,  Gillman Barracks 43 Malan Road -  Singapore 109443. T +65 6460 0300. Ouverture du mardi au dimanche de 12h à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 21h.