Archives 2ème semestre 2014

Gabriella Mangano etSilvana Mangano, Visible Structures

Dunedin Public Art Gallery, Dunedin (Nouvelle Zélande)

29.11.2014 - 15.03.2015

Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


Gabriella Mangano et Silvana Mangano sont bien connues pour leur pratique de la vidéo collaborative et performatifve. L'interrelation entre leurs corps, les objets, le temps et l'espace est expérimentée et étudiée à travers une série de mouvements rythmiques et non chorégraphiés. Il y a une influence directe de la main ou des objets trouvés sculpturaux qui figurent dans leurs œuvres pour produire les derniers mouvements et actions. Cependant, cette relation ne est pas fortement soulignée; ce sont plutôt les éléments formels, la structure, le son et l'espace qui sont de première importance.




















© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés

Allora & Calzadilla: Intervalles, Philadelphia

English




Visible Structures, leur nouvelle oeuvre très attendue, a été élaborée pendant une résidence de six semaines à la Dunedin Public Art Gallery. Des environnements inconnus et une sensation forte sur son emplacement ont joué un rôle important dans la création de cette œuvre. Ici, une voiture de location est devenue leur studio, pour prendre la route tôt le matin et revenir à la maison tard dans la nuit - une carte et les panneaux routiers guidant leur trajet. Lors d’un entretien sur la résidence, Gabriella et Silvana ont mentionné : "Dans un studio vous disposez des objets pour jouer avec des configurations dans l'espace, la voiture a permis le déplacement des paysages, ce qui nous a donné des perspectives différentes selon le moment de la journée, les conditions météorologiques et la direction prise ... nous voulions utiliser l'environnement comme un ready-made, un espace où les actions prendraient leurs instructions à travers les caractéristiques et la matérialité du paysage environnant".

Visible Structures, filmée dans divers sites de la région d’Otago, utilise des éléments abandonnées et des paysages ambigus pour attirer le public dans leur chorégraphie visuelle. Les séquences complexes sont projetées sur cinq écrans autoportants de deux tailles différentes, qui entourent le public et permettent une circulation. Chaque projection offre aux spectateurs une perspective différente du paysage. L'ajout d'un miroir, qui a été utilisé dans des travaux antérieurs sert d’outil pour modifier la réalité tout en agissant comme une forme sculpturale introduite. La surface en miroir fournit deux points de vue : la vue de la caméra et la vue de l'angle du performeur. L'utilisation de ruban blanc et les corps des artistes, leurs visages cachés, sont également utilisés pour mettre en évidence des éléments et des schémas dans les paysages, fonctionnant à la fois comme des outils pour révéler la forme et la construire au sein de la composition.



Exposition du 29 novembre 2014 au 15 mars 2015.

Dunedin Public Art Gallery, 20 The Octagon – Dunedin 9016 (Nouvelle Zélande). Tél. : +64 3 474 3240. Ouverture tous les jours de 10h à 17h.