Expositions en cours

Augustas Serapinas, Four Sheds

Fogo Island Gallery (Canada)

23.12.2016 - 02.04.2017

PrécédentSuivant

Traduction du communiqué de presse E-Flux


L'artiste lituanien Augustas Serapinas présente Four Sheds, une installation in situ à la Fogo Island Gallery qui reconfigure un hangar abandonné dans une autre forme de conteneur. Présenté dans le cadre de la présentation d'expositions d'artistes émergents de Fogo Island Arts, Four Sheds évoque une histoire de matériaux, de techniques et de traditions, ainsi que les processus humains qui s'y rattachent.











































English





Augustas Serapinas, Four Sheds, Fogo Island Gallery

Chaque hangar a une utilisation. À travers l'île Fogo et Terre-Neuve, on utilise des structures à toit bas pour entreposer du bois de chauffage et des filets de pêche, éviscérer et nettoyer du poisson, réparer des bateaux ou amasser des bricoles. Les structures en bois ordinaires, vernaculaires portent néanmoins une modeste histoire de culture et d'utilisation matérielle.

Avec l'aide de trois membres de la communauté, Serapinas a démantelé un hangar existant sur Barr'd Islands, Fogo Island, qui était voué à la démolition. Selon les connaissances locales, le hangar était en fait la troisième itération d'une structure similaire, une configuration légèrement différente de planches de bois, de clous et de bardeaux assemblés selon les besoins. Au fil du temps, des ajouts plus contemporains comme le revêtement de vinyle, les panneaux revêtus de papier peint et une porte ont été intégrés à des matériaux en bois plus anciens. Ainsi assemblé, le hangar reflète une réutilisation naturelle et économique des matériaux, une ingéniosité due à la nécessité.

Les matériaux de l'îlot Barr'd ont été reconstruits dans une nouvelle structure qui porte son histoire dans la peinture écaillée, les mesures manuscrites et les surfaces entaillées.

D'un point de vue frontal, la nouvelle construction ressemble à un hangar, mais vue d’un autre angle, elle est trompeusement superficielle. Sa forme et sa taille ont été déterminées pour un nouveau but et un nouveau contexte. La largeur de la structure garantit qu'elle passe à travers les portes de la galerie, et sa longueur permet de contenir les planches restant, les fermes de toit, les poteaux et les marches. À la fin de l'exposition, le toit de la remise sera enlevé et entreposé à l'intérieur, transformant la structure en une caisse d'expédition qui se déplacera de l'île de Fogo en Europe, où elle sera démantelée et reconstruite dans d'autres formes de hangar. Comme un voyageur ou un immigrant qui apporte des traditions et des compétences de chez lui et les adapte à une nouvelle situation, le hangar entamera une autre vie qui dépendra du contexte.

Il y a bien sûr un élément absurde dans la construction et l'expédition d'une grande caisse faite à partir de ses éléments constitutifs. L'initiative rappelle le récit de Jorge Luis Borges sur des cartographes exigeants dont la carte de leur empire correspondait exactement à l'échelle de l'original, une carte qui serait plus tard irrévérencieuse, puis abandonnée aux éléments.

Cependant, l'œuvre de Serapinas n'est pas une réplique parfaite de l'original. Sa reconfiguration du hangar est un acte de préservation du patrimoine dans lequel il sauve un bâtiment traditionnel destiné à la démolition. Cette forme de conservation ne fixe pas le hangar comme un artefact, étouffant tout développement futur. Le hangar / cage est en accord avec la construction et les traditions matérielles sur l'île Fogo qui sont à la fois mues par la nécessité et ouvertes à des objectifs futurs. De cette manière, l’oeuvre utilise une forme d'appropriation et de réutilisation qui affirme que les traditions culturelles évoluent toujours.

Les proportions raccourcies de Four Sheds parlent aussi de la problématique plus large de la représentation, où tout signe ou symbole d'une chose est potentiellement une réduction de l'original et son interprétation médiatisée par le contexte culturel et la perspective individuelle. Le travail de Serapinas est finalement un geste modeste qui parle de choses plus vastes: du lieu, des compréhensions partagées, du travail et de l'échange, des choses matérielles et immatérielles et des structures que nous construisons pour les contenir.

L'exposition est organisée par Alexandra McIntosh (directrice des programmes et expositions, Fogo Island Arts) et Nicolaus Schafhausen (directeur, Kunsthalle Wien et directeur stratégique, Fogo Island Arts).


ArtCatalyse Expositions internationales

Augustas Serapinas, Four Sheds, Barr's Islands shed, Fogo Island, 2016. Image courtesy the artist

and Fogo Island Arts.





Augustas Serapinas, Four Sheds, Barr's Islands shed, Fogo Island, 2016. Image courtesy the artist

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés

Exposition du 2 décembre 2016 au 02 April 2017. Fogo Island Arts , 210 Main Street, Joe Batt’s Arm
Fogo Island Newfoundland and Labrador A0G 2X0
(Canada).